Magnétiseur Carbone vous informe sur des sujets en rapport avec votre santé

Fotolia_72445557_XS.jpg


Syndrome de la tête plate : la plagiocéphalie
Depuis la mise en œuvre des recommandations de couchage sur le dos, il y a une augmentation de la fréquence d’asymétrie crânienne.
Après avoir été saisie par une association, la Haute Autorité de Santé (HAS) va élaborer des documents d’informations sur l’aplatissement du crâne chez les bébés.   (Magnétiseur Carbone 08/17)

HAND SPINNERS ATTENTION 
Ils font partie d’une gamme d’objets à manipuler pour aider les personnes autistes (ou hyperactives) en les entraînant dans une sorte d’autohypnose « apaisante ».
Peut-être utile à un petit pourcentage de la population, mais il ne faudrait pas que cela vire à l’obsession chez un grand % de la population.
Une utilisation excessive pourrait provoquer la déconcentration. (Magnétiseur Carbone 06/17)

BRAVO  PROBLEME REGLE
Alerte Codéine
Addiction le phénomène prend de l’ampleur : de plus en plus de mineurs utilisent des médicaments délivrés sans ordonnance pour en faire des cocktails aux effets dévastateurs et parfois mortels.
Deux ados sont morts depuis le début de l’année après avoir  ingurgité ce médicament détourné en drogue.
Les médicaments codéines sont pour la plupart disponible sans ordonnance.
La dépendance s’installe assez vite.
(Source le Parisien vendredi 9 juin 2017)
La codéine seulement sur ordonnance  (Magnétiseur Carbone jeudi 13 juillet 2017) 

Pour ou Contre les vaccins ?
​Le gouvernement travaille sur l'instauration d'une clause d'exemption pour les parents farouchement opposés à la vaccinations de leurs enfants.
​La ministre Agnès Buzyn a annoncé, jeudi 06 juillet 2017, vouloir rendre obligatoires 11 vaccins tout en permettant des exceptions en cas de refus des parents.  (Magnétiseur Carbone 07/07/2017)

La fin des mélanges pour les vaccins des nourrissons
​Les trois vaccins obligatoires contre la diphtérie (1938), le tétanos (1940) et la poliomyélite (1964) devront être disponibles sans association avec d'autres vaccins. (Magnétiseur Carbone 02/17)

Lunettes sans ordonnance  
Dès ce lundi 17 octobre, les opticiens sont autorisés à adapter la prescription de lentilles de contact dans le cadre d'un renouvellement et ils pourront également, dans des cas d'urgence, délivrer des lunettes correctrices sans ordonnance, selon un décret paru ce dimanche au journal officiel.
(source La Marseillaise lundi 17 octobre 2016)

ENVIRONNEMENT 90 % des communes utilisent encore des pesticides alors qu'elles devront arrêter le 1er janvier.
8 communes sur 10 à la traîne. LA LOI sur la transition énergétique stipule qu'au 1er janvier 2017 les collectivités auront interdiction d'utiliser des pesticides. "L'échéance sera un peu juste". Juge l'association des maires de France. Les services chargés des parcs et des cimetières doivent en effet changer leurs habitudes. L'office nationale de l'eau et des milieux aquatiques (Onema) estime de son côté que 6000 t de matières actives sont encore utilisées chaque année et que seules 4000 communes ont franchi le pas. Plus de 85 % des villes sont encore à la traîne. Les jardiniers amateurs, eux, ont jusqu'à 2019 pour passer au traitement bio de leurs pots de géraniums.
(Source Le Parisien du 10 octobre 16)

Agnès Buzin (nouvelle présidente du collège HAS (Haute Autorité de Santé) l'institution chargée d'évaluer les médicaments, s'attaque au coût des traitements comme l'Avastin, contre le cancer.
A cause du prix exorbitant des traitements anticancer, l'état réagit contre les laboratoires.
Le laboratoire Roche, en 2006, facturait 44.500 euro le traitement avec l'Avastin. En 2011, un anticancer, l'Yervoy fait son apparition, son fabricant a réclamé 105.000 euro.
Agnès Buzin, spécialiste en hématologie, déplore le mode de développement des laboratoires qui consiste à cibler d'abord une maladie orpheline pour obtenir une bonne prise en charge du remboursement par l'assurance maladie, donc par nous. Il ne reste alors aux laboratoires qu'à multiplier les indications (pour d'autres pathologies) et par conséquent le nombre de patients avec un taux de remboursement inchangé.
Début novembre, la HAS va chercher un nouveau modèle de tarification des remboursements, différents selon l'indication que le produit est prescrit. (Paris Carbone Magnétiseur 10-16)

Thyroïde
10.000 cancers de la thyroïde sont diagnostiqués en France chaque année. Mais il faut savoir que seulement 4.000 méritent d'être traités tout de suite. 60 % des opérations s'avèrent donc inutiles, elles occasionnent un traitement lourd et une moins bonne qualité de vie.
Par conséquent, 60 % des opérations du cancer de la thyroïde ne seraient pas nécessaires Le constat est alarmant, en France 10.000 cancers de ce type sont diagnostiqués chaque année. Le phénomène est connu et il est pour la première fois quantifiable : en 20 ans, 46.000 personnes auraient fait l'objet d'un surdiagnostic du cancer de la thyroïde, soit autant d'ablation inutile de cette glande qui n'aurait pas évoluée vers la maladie ou le décès.  (Source France 2, édition du 02 septembre 2016 à 6h 25')

C'est une chance de pouvoir les habituer ci-tôt
Dans l'alimentation des enfants en bas âges (petits pots, lait en poudre, biscuits) il y a neuf polluants (des métaux lourds, des PCB, ...). L'Anses conclut, suite à une étude d'ampleur inédite, qu'un nombre non négligeable (surtout pour ceux qui sont concernés) d'enfants présentent une exposition supérieure aux valeurs toxicologiques de références.
Valeurs toxicologiques de références ! ? !    (Bordeaux Magnétiseur Carbone  09-16)

ANSES ('l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a publié son rapport, au terme de cinq années de recherches, sur l'impact des pesticides sur les agriculteurs.
Le constat est l'urgence de réduire l'usage des pesticides afin de protéger la santé d'un million de personnes, les éleveurs, les saisonniers, les chefs d'exploitations agricoles, les céréaliers, lesquels constituent les premières victimes.
Le rapport de l'Anses mentionne, l'évidence d'une association entre les expositions aux pesticides et certaines pathologies, certaines maladies neurologiques, Parkinson, Alzheimer, troubles cognitifs et certains cancers, hémopathies malignes, cancers de la prostate, tumeurs cérébrales, cancers cutanés, etc.
Remise en question de la fiabilité des données existantes dans le cadre de l'homologation des produits.
Le plan national Ecophyto ambitionnait de réduire de moitié l'usage des trois types de pesticides (produits phytopharmaceutique, biocides et médicaments vétérinaires), originellement prévue pour 2018, l'échéance a été repoussée à 2025.   (Tours Magnétiseur Carbone 08-16)

Etiquetage alimentaire
​A partir du 1er janvier 2017, la France expérimentera l'étiquetage de l'origine du lait dans les produits transformés.
Dépakine
Plus de 10.000 femmes auraient pris de la Dépakine, un antiépileptique accusé de provoquer des malformations chez le fœtus, entre 2007 et 2014, affirme "Le Canard enchaîné". (Source Sud Ouest du 10 août 2016)

Australie - Sida
Toutes les personnes sont prises en charge par les moyens les plus modernes. Ce succès, qui prévoit l'éradication en 2020, est reconnu internationalement. La politique australienne de lutte contre le VIH a porté ses fruits !

A​près "paradoxe français" ! - Le "paradoxe américain" ?
Cancer, l'activité physique réduit les risques. Le National Cancer Institute (Bethesda, Etats-Unis) a passé au crible les données concernant plus de 1,44 million de personnes des deux sexes âgées de 19 à 98 ans, suivies en Europe et aux Etats-Unis pendant douze ans en moyenne. Durant cette période, 187.000 cancers ont été déclarés. Ce travail a confirmé que le risque de survenue d'au moins 13 types de cancer était diminué par l'activité physique (marche, jogging, natation, vélo), sous réserve qu'elle soit pratiquée à un rythme de modéré à intense pendant au moins 150 minutes par semaine ou 75 minutes s'il est vraiment très intense.  A cette condition, la diminution du risque peut aller, par exemple, jusqu'à 45 %  pour le foie, de 23 à 29% pour le poumon, de 8 à 30 % pour la leucémie myéloïde. (Source Paris Match 3499)  
 
Béarn : études sur la santé
          Après la révélation en mars, des détails d'une étude statistique qui démontrait une surmortalité entre 1968 et 1998, l'Agence régionale de santé vient de lancer deux études épidémiologiques sur les données de santé de la population du bassin de Lacq. (résultats disponible fin 2017)

Glyphosate : Bonne Nouvelle ! 
          La commission européenne a annoncé la prolongation, pour dix-huit mois, de l'autorisation dans l'UE du glyphosate (herbicide). La commission explique attendre que " l'Agence européenne des produits chimiques publie son avis, au plus tard à la fin de 2017 ".
(Source Sud Ouest du 30 juin 2016)
Le glyphosate en suspens
          L'UE n'est parvenue à aucun accord sur le renouvellement de l'autorisation du glyphosate (substance herbicide la plus vendue en Europe). C'est la deuxième fois, après une réunion en mars, que les représentants des états membres renoncent à voter.
          L'homologation du glyphosate expire le 30 juin 2016, en l'absence de décision, les états membres devront retirer les autorisations de tous les produits à base de glyphosate.

Santé     
Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé hier qu'il avait obtenu le feu vert de l'union européenne pour son médicament Avastin, pour une forme avancée de cancer du poumon. (Source Sud Ouest 09-06-16)
 
Maison de retraite : l'outil qui facilite la vie des familles
Trouver l'établissement le mieux adapté à ses besoins est un casse-tête. Public et gratuit, un site internet est désormais accessible : http://www.viatrajectoire.fr  (Source La Nouvelle République du 02 juin 2016)
 ​
Carte qui recense les sources guérisseuses, par le Parc des Landes de Gascogne http://www.parc-landes-de-gascogne.fr/1-18499-Visites.php?type=PCU pour un moment dans la nature landaise.

Hépatite B
          L'Etat a été condamné par le tribunal administratif de rennes a verser 524 000 € à un médecin qui a dû cesser son activité à la suite d'une vaccination contre l'hépatite B, une obligation du code de la santé publique. A la suite de deux expertises, les magistrats ont estimé que le médecin, Michel Gauvin, "est fondé a soutenir qu'il existe un lien de causalité entre la vaccination obligatoire dont il a été l'objet et la polyradiculonévrite dont il souffre, de nature à engager la responsabilité sans faute de l'Etat". (Source la Nouvelle république de la Vienne 08-03-2006)
 
Plus de rationnement des traitements de l'hépatite C
          Les traitements très efficaces mais chers contre l'hépatite C, jusque-là réservés aux malades les plus graves, vont pouvoir bénéficier à tous les patients atteints par cette infection virale, s'ils le souhaitent. Hier, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé la mise en place d'un " accès universel " à ces traitements. (Source Sud Ouest du 26 mai 2016)

 Le "paradoxe français" remis en cause
          Une révision par des chercheurs américains des 54 plus grandes études connues sur le vin stipulant qu'une consommation modérée est plus bénéfique que l'abstinence remet ce dogme en cause. Selon ces chercheurs, la plupart des études ont souffert d'un biais qui a faussé les calculs. Parmi les non-buveurs recensés ont été inclus des sujets ayant cessé de boire en raison d'un état général fragile ou d'un traitement en cours. Dès lors, les conclusions tirées auraient été erronées. (Source Paris Match 2971)