Mythes et croyances - Magnétiseur - Charente-Maritime 17

Extrait de mythes et croyances du monde entier :

          Un aspect de ce don est la prise en charge de la douleur. Pour le médecin, c'est un indice, un symptôme, il la calme si nécessaire, mais ne la considère pas en tant que telle. Pour le guérisseur elle est fondamentale. Son pouvoir s'adresse à elle essentiellement. C'est pour lui une entité. Les prières de guérison parlent de couleur, lui demande de s'arrêter, elles lui reconnaissent donc une existence, parfois niée par les médecins si elle ne prend pas place dans leurs points de repères. Le guérisseur est le maître de la douleur. Son don vient de ce qu'il sait la contrôler, de ce qu'il a en lui la force et le désir de la prendre à son compte si nécessaire.

Guérisseur :

          Un bon médecin est celui qui a des remèdes spécifiques, ou, s'il en manque, qui permet à ceux qui les ont de guérir son malade. (LA BRUYERE - Les Caractères 1688)

Texte du Moyen Empire :

          J'étais un prêtre de Sekmet, puissant et habile dans son métier, qui met la main sur les malades, qui sait ainsi ce qui en est, qui est habile avec la main. (Histoire de la médecine ...).

Evangile selon Saint Marc 5 21 :

          "Ma petite fille est à toute extrémité, viens lui imposer les mains pour qu'elle vive".

          30 : "Et aussitôt Jésus eut conscience de la force qui était sortie de lui".

Evangile selon Saint Luc 8 46 :

          Mais Jésus dit : "quelqu'un m'a touché ; car j'ai senti qu'une force était sortie de moi". (La Bible de Jérusalem).

Un corps total :

          Magnétiseur et médecin se situent donc à deux niveaux différents, et la complémentarité entre concret et symbolique se retrouve ici une fois de plus. Les médecins sont plutôt du coté du concret, les magnétiseurs du coté du symbolique. Mais chacun des processus de guérison, il y a toujours les deux aspects, la pratique du magnétiseur s'appuie sur du concret, celle du médecin est auréolée de symbolique, mais il ne l'accepte pas toujours. Aussi, recours au magnétiseur et recours au médecin ne sont pas incompatibles.