• Magnétiseur Carbone

Hernie discale

La colonne vertébrale est le canal protecteur qui contient la moelle épinière, mais également les racines nerveuses et le liquide céphalorachidien. Elle est constituée par un empilement de vertèbres séparées chacune d'elles par des disques gélatineux qui servent d'amortisseurs. Les nerfs, qui parcourent l'organisme, innervent les muscles et les organes. Chaque grand nerf se termine comme les membres par 5 « doigts ». Ces racines nerveuses entrent entre les vertèbres. On parle de hernie discale quand le noyau discal (partie d'un disque amortisseur intervertébral) sort de son enveloppe fibreuse pour faire une saillie dans l'espace du canal vertébral. Plus sa sortie dans le canal rachidien sera importante, plus la hernie discale le sera également.


La douleur n'est pas toujours due aux compressions des racines nerveuses, mais plus fréquemment aux mécanismes d'inflammation qui s'emballent. L'organisme déclenche la production de molécules inflammatoires pour remédier à cet évènement. Mais, lorsque l'inflammation s'emballe, la propriété réparatrice diminue pour laisser place à l'augmentation de la sensibilité du nerf. La cerise sur le gâteau est que le noyau des disques intervertébraux est irritant pour les nerfs. Le nerf ne va plus fonctionner correctement tout en augmentant sa réactivité.


Une jeune femme brune souffre d’une hernie discale. Elle se touche son cou avec sa main gauche. À côté d’elle, se trouve l’IRM de sa hernie cervicale.

La hernie discale peut être silencieuse, mais, plus fréquemment, il y a des douleurs au niveau des membres inférieurs. Car, le nerf transmet des messages de douleur à la moelle épinière qui sont ensuite envoyés au cerveau.

Le magnétiseur hernie discale avait raison : il est possible de venir à bout de la hernie discale. Chaque année en France, le nombre d'opérations pour une hernie discale est de l'ordre de 36 000. La majorité des personnes qui se fait opérer a entre 35 et 49 ans.

La Société Française de Chirurgie Rachidienne, dans Le Figaro du lundi 13 septembre 2021, nous informe que : « dans 80 % des cas la douleur du nerf va diminuer dès le réveil grâce aux antalgiques. En revanche, le résultat sur le mal de dos est encore moins bon, d'autant plus que les douleurs lombaires sont anciennes. Dans la grande majorité des cas, l'opération n'est pas nécessaire et le problème rentrera dans l'ordre spontanément. En aucun cas, on ne peut donc vous assurer une guérison définitive. Les paralysies et les troubles sensitifs peuvent mettre un an avant de récupérer et parfois ne récupèrent jamais. Il y a des récidives dans 5 à 10 % des cas, parfois dans la foulée de l'opération ».


Avec une hernie discale quelles sont les douleurs que l'on ressent ?


La sciatique est le symptôme emblématique de la hernie discale et elle concerne couramment les jeunes adultes. Les nouvelles générations, en particulier les 25-45 ans, beaucoup plus fragiles que les anciennes font souvent la désagréable expérience de la sciatique. Ils font plus rarement de la cruralgie et encore plus rarement, heureusement, de la névralgie pudendale. Souvent, ces symptômes sont le reflet d'un pincement d'une des 5 extrémités de chaque nerf. Cela, peut malheureusement être aussi l'expression de la hernie discale lombaire, un problème plus profond souvent sans grande gravité, mais toujours très douloureux.

La hernie discale peut également provoquer des douleurs dans les épaules ou les bras. Il y a des douleurs au niveau du cou avec une douleur irradiante dans un des bras ou de l'une des épaules lorsqu'un nerf est compressé par un disque intervertébral au niveau de la région cervicale. Il peut y avoir également des picotements ou de l'engourdissement dans la main. Les douleurs ne sont pas toujours violentes et elles sont parfois diffuses. La hernie crurale est considérée comme complexe et dangereuse par l'étroitesse de l'orifice crurale d’où passent les vaisseaux les plus importants pour la cuisse.


Comment agit le magnétiseur sur la hernie discale ?


L'action du magnétisme sur la hernie discale doit se porter sur la suppression de l'inflammation et la diminution de la douleur. Il est important de relancer la microcirculation pour éliminer les déchets et rapporter l'oxygénation et les éléments nécessaires à la régénération. Le magnétiseur n'oublie pas d'agir sur le système musculaire, car les muscles entre autres ont un rôle important à jouer. De nos jours, il est encore fort curieusement répondu que l'anxiété et le stress ne peuvent provoquer une hernie discale. Évidemment, les nerfs ne sont pas seuls en cause, pour autant, il ne faut pas oublier leur rôle dans l'amélioration de cette situation. Curieusement, il est reconnu que le stress libère des substances qui favorisent les inflammations et surtout qu’il crée des tensions dans les muscles. D'où le bon sens populaire qui dit : en avoir plein le dos. Pour le guérisseur magnétiseur, il est évident qu'il faut une prise en charge du système nerveux et du mental. C'est en agissant sur ces différents facteurs qu'il est possible de changer la donne, la pression à l'intérieur du disque chute.

Fort curieusement, ce ne sont pas forcément les hernies discales qui surgissent brutalement à la suite d’un mouvement dans une mauvaise position et réalisé brutalement qui se résorbent plus rapidement. Celles qui sont dues à une dégénérescence provoquée par des mouvements incorrects ou inappropriés et par de mauvaises positions qui finissent par affaiblir le disque.


Une représentation en plastique de la hernie discale et de vertèbres saines à l’échelle réelle.

Aujourd’hui, il est reconnu qu’une hernie discale disparaît 8 fois sur 10 sans intervention chirurgicale. En revanche, les douleurs ne doivent pas persister au-delà de 6 à 8 semaines. Le seul moyen d'avoir une certitude sur la résorption ou non de la hernie discale est l’IRM. L’action du magnétiseur guérisseur déclencherait autour du fragment herniaire à l'intérieur du canal rachidien, une réaction enzymatique pour dissoudre la hernie discale. Que ce soit de la magie ou non, la seule chose qui compte, c'est qu’entre la première et la deuxième IRM, il n'y a plus de hernie discale visible.


Le tarif magnétiseur pour une hernie discale est de 120 €.


Vous avez droit de préférer une injection d'alcool gélifié.

Pour un tarif de 2 600 €, vous avez l’injection d'alcool gélifié qui n’est pas remboursé par la Sécurité sociale. Avec un peu de chance votre mutuelle peut aller jusqu'à rembourser 800 €. Il ne restera à votre charge que 1 800 €. Le nom de ce produit miracle est : Discogel. L'injection est réalisée à l’aide d’une aiguille qui est introduite dans le disque intervertébral sous contrôle radiologique. Le gel est injecté en une seule fois en ambulatoire doit se répandre dans les zones dites de faiblesse.

Toujours sous contrôle radiologique et en ambulatoire, vous pouvez choisir l’injection d’ozone, elle est également non remboursée. Surprise pour le prix.


En revanche, il ne faut pas considérer une hernie discale comme anodin et la prendre à la légère.


Une fois le problème résolu, il est important de rester actif. L'activité physique permet de produire les molécules antalgiques de l'organisme.

1 060 vues

Posts récents

Voir tout

Le SOPK ou le syndrome des ovaires polykystiques qui peut être synonyme d’infertilité touche 8 % des femmes en âge d'avoir des enfants. Ce syndrome fut appelé syndrome de Stein-Leventhal. Comment se m