Quelques informations importantes sur l'homéopathie à distance

Dans cette vidéo, vous serez heureux d'apprendre que je fais à nouveau des consultations en homéopathie.

Pour l'homéopathie à distance,

je vous donne toutes les informations sur les éléments à vous procurer et vous explique en détail comment procéder.

Je préfère l'information cellulaire aux saccages cellulaires. L'homéopathie correspond à cet état d'esprit qui est de fournir une petite information (une petite dose) à plusieurs reprises dans la journée. Son principe est diamétralement opposé à celui de l'allopathie qui va jusqu'à donner une dose de vitamine D une fois par siècle, peut-être que j’exagère un peu.

J’ai préféré en 2006 arrêter mes consultations d’homéopathie, pour permettre aux personnes d’être remboursées. À partir de 2005, il a été fortement recommandé aux laboratoires de ne plus communiquer avec les parias. Et, en 2006, tout délégué de laboratoire me rendant visite perdait sa carte professionnelle. Mais, aujourd’hui tout a changé, nous savons tous que l’homéopathie est une « arnaque ». C’est au mieux un placébo. Vous êtes comme moi, si vous aimez les merveilleux placébos, vous devez me contacter. Vous venez d’avoir la première réponse à la question : pourquoi je recommence à « jouer » avec l’homéopathie ? Il m’est pénible d’observer que de nombreuses personnes ne tiennent pas compte de la chronobiologie et de la chronophysiologie.

Il est primordial de connaître l'horloge biologique de l'individu. L’'homme comme toutes les espèces animales et végétales a sa propre horloge interne. L’horloge interne de l’homme se trouve dans l'hypothalamus, c'est elle qui impose le rythme circadien à l'organisme.

Il est également fort agaçant que des personnes prennent des dizaines ou plus de granules différents. Il peut paraître, dans un premier temps, logique de chasser le canari avec un tromblon. En réalité, il est peu probable qu’il soit touché, dans le cas contraire, dans quel état va-t-il être ?

La Covid m’a contraint à des règles sanitaires encore plus strictes. Je me sers des boîtes tests et pour des raisons évidentes d’hygiènes, il m’est plus facile de pratiquer l’homéopathie à distance que l’homéopathie en présentiel.

Une autre raison est qu’un produit nul donne un produit non remboursé. Que ce soit moi ou quelqu’un d’autre, cela ne change plus rien.

Je conseille à ceux qui voudraient en savoir plus sur l’origine du déremboursement, de prendre le temps de lire ma courte et précise publication au sujet du déremboursement de l’homéopathie sur Facebook du 18 mai 2019

Une boîte de tube test pour tester les produits homéopathiques du laboratoire Lehning pour l’homéopathie à distance.

Comment se pratique l'homéopathie à distance ?

Quel est mon protocole pour l’homéopathie à distance ?

Vous retrouverez toutes les informations qui suivent dans ma vidéo de présentation, en haut de page.

Vous devez me faire parvenir : 2 feuilles buvards, une où vous aurez apposé votre main droite pendant 5 minutes et dessiné grossièrement son contour et, sur le 2e buvard, c'est votre main gauche que vous aurez posée pendant 5 minutes et également dessiné son contour. Les 2 feuilles doivent être enveloppées séparément dans du papier d'aluminium, le côté mate à l’intérieur.

N'oubliez pas de m'informer de votre numéro de téléphone et votre adresse mail, votre date de naissance et l'heure si vous la connaissez. Dans le cas où vous avez le choix entre l'heure inscrite à l'état civil de la commune de naissance et le formulaire de déclaration de naissance, optez plutôt sur le formulaire qui est inévitablement sans erreur.

Le tout doit être mis dans une enveloppe Kraft suffisamment grande pour ne pas plier les papiers buvards.

Dès réception, je vous appellerai pour vous informer que je commence. Une fois terminé, vous recevrez le nom, la quantité de chaque prise et l'heure des prises.

En ce qui concerne le tarif de l’homéopathie à distance, il est de 20 € pour une question simple. Pour une prise en charge globale, le prix homéopathie à distance est de 50 €, et enfin, l’homéopathique à distance tarif familial pour une année s'élève à 130 €.

Deux boites et une trousse qui sont utilisées dans l’homéopathie à distance.

Un peu d'histoire sur l'homéopathie pour les curieux

Un appareil chinois pour homéopathe à distance

L'homéopathie est conçue en 1796 par le médecin allemand Samuel Hahnemann. Le concept est simple, une substance qui déclenche un symptôme peut également traiter lors d'une maladie ce même symptôme. Ne vous tracassez pas. Déjà à l'époque, il a été critiqué par la médecine classique 😉. La démarche de Hahnemann est pourtant enracinée dans la médecine d'observation et correspond à un besoin. À son époque, la médecine savait parfaitement identifier les maladies et souvent leurs causes, en revanche pour les soigner, c'était une autre histoire.

Dès ses origines, l'homéopathie prend une dimension politique. Il faut reconnaître que ce médecin était un personnage original et ses partisans contestaient le capitalisme. Ils voulaient des solutions nouvelles à tous les niveaux, sociales, médicales et politiques. Cela semble logique, de la même manière qu’aujourd'hui, les plus persuadés sont en général les plus sensibles au droit des animaux, à l'écologie, aux alimentations alternatives, etc.

Deux facteurs vont favoriser l'implantation de l'homéopathie en France. La seconde épouse du médecin Mélanie est française et elle est très bien introduite dans les milieux intellectuels de l'époque. C'est elle qui fait venir Samuel à Paris, cela ne vous fait-il pas penser à quelqu'un d'autre ? Mesmer peut-être ? En France, nous avons toujours aimé débattre, c'est pour cette raison qu’aujourd'hui, nous créons des commissions à tour de bras, allant même jusqu'à créer des commissions de commissions. À l'époque, l'homéopathie est débattue dans les salons, qui deviennent un des vecteurs de sa propagation à travers le pays. L'homéopathie a également la chance de correspondre à l'ambiance générale des années 1830 où il régnait une effervescence contestataire.

Jusqu'aux années 1920, cette pratique est minoritaire. En revanche, la création des laboratoires spécialisés, une industrialisation qui est devenue fiable et bon marché change la donne. Les laboratoires homéopathiques étaient intégrés aux syndicats de laboratoires pharmaceutiques et bénéficient du remboursement en 1938 par les assurances sociales, puis viennent s’intégrer à la pharmacopée en annexe d’abord et pleinement en 1965.

Les spécialités des laboratoires homéopathiques qui sont élaborées de matières premières qui proviennent des 3 règnes naturels : minéral, végétal et animal. Les matières premières végétales doivent être récoltées dans leur milieu originaire pour être à leur plus haut taux vibratoire. Elles sont utilisées à l'état frais le plus fréquemment.

Je me refuse d'utiliser les spécialités homéopathiques à base d’animaux entiers (abeille) ou celles préparées à partir d'organes ou de certaines parties d’animaux. J'accepte dans de très rares cas où il n'y a pas le choix de me servir de celles à base des sécrétions, type venins.

Quelques termes homéopathiques et autres détails

Souches : ce terme Indique les substances à l’origine des dilutions hahnemanniennes. 1 % est d'origine chimique (Natrum Sulfuricum, Arsenicum Album).

Dilutions : elles sont le fruit de déconcentrations successives de la souche et, selon une échelle décimale ou centésimale, il est utilisé une lettre suivie d'un chiffre pour former une abréviation. Par exemple D3 correspond à la 3e décimale hahnemannienne et C5 correspond à 5 dilutions au centième, certains parlent de 5 dynamisations. Et l’on parle de basse dilution pour les dilutions n’excédant pas la 10e décimale.

Teintures mères : elles découlent de la macération de matières premières d'origine animale ou végétale dans un mélange d'eau purifiée ou d'alcool. Il est stupide d'utiliser de l'alcool pour la macération entre autres du Desmodium pour régénérer le foie.

Il y a 3 grandes approches : le pluralisme qui consiste à conseiller plusieurs « placebos magiques » sur une même feuille ; le complexisme qui utilise différentes associations de plusieurs substances en basses d'illusions ; l’unicisme qui se base sur la proposition d'un seul « merveilleux placebo » le plus souvent à très haute dilution et en se basant surtout sur les signes psychiques de l'individu.

Je respecte la loi de la similitude. Je ne me contente pas d’une centaine de remèdes. Il est dit : que l’homéopathe traite l’individu et non une maladie. Pour moi, il faut évidemment traiter l’être, mais pas seulement. Il est parfois intéressant d’utiliser un complexe homéopathique qui a l’avantage de permettre une réponse cohérente et rapide. Il répond à l’évolution du cas qui peut se produire.

L’homéopathie prend en compte l’être dans sa globalité. Elle n’a pas la vocation d’agir uniquement sur une pathologie, elle s’attache au terrain composé du mental. C’est l’oublie ou le manque de compréhension de cette réalité qui a fait croire à l’effet placébo.

Il est pourtant primordial de prendre le temps de se connaître et de respecter sa nature humaine.

Je suis là pour ceux qui privilégient le bien-être mental et physique au quotidien, donc la qualité de vie et du respect universel.

L’homéopathie correspond à ma conception de la vie, avec le respect de l’individu et de la nature. Dans mon travail, je m’attache à honorer ces valeurs en permanence.

Tarif homéopathie à distance

Question simple : 20 €

Prise en charge globale : 50 €

Prix familial pour un an : 130 €