top of page

Résultats de recherche site magnétiseur

121 éléments trouvés pour «  »

Posts de blog (61)

  • Le magnétiseur et les reins

    Les reins sont les principaux producteurs de rénine, une enzyme qui agit sur le tonus des artères et contribue à maintenir la pression artérielle. L'hypertension peut être causée par des problèmes rénaux, lorsque l'un ou les deux reins ne fonctionnent pas de manière optimale. Ils ont la capacité de déclencher une augmentation de la pression artérielle dans tout l'organisme, par exemple en libérant davantage de rénines. Les reins jouent un rôle essentiel dans la minéralisation de l'os, ils sont responsables de l'activation de la vitamine D. Le rôle essentiel de la vitamine D dans l'absorption et l'élimination du calcium est bien connu, et elle joue un rôle majeur dans la régulation de plus de 800 gènes. Son rôle est essentiel pour le bon fonctionnement de la thyroïde, du système immunitaire et pour maintenir une santé globale optimale. Plusieurs études ont démontré qu'une carence en vitamine D est associée à des accidents vasculaires cérébraux, des infarctus du myocarde, de l'hypertension, de l'insuffisance cardiaque et du diabète de type 2. Il est admis que les reins ne dépassent pas un poids de 150 grammes. Ils assurent l'épuration des veines et artères. Chaque jour, ils purifient 1 800 litres de sang, ce qui correspond à 1,2 litre par minute. Une fois que le foie a terminé sa tâche, ils reçoivent le sang qui transporte l'eau en excès et les déchets des 100 000 milliards de cellules du corps. Il ne faut pas oublier les minéraux, les pesticides et, ce qui est encore plus intéressant, les plastiques ! Les déchets sont ensuite concentrés dans les urines. Lorsqu'il n'y a qu'un rein, celui-ci se double pour pouvoir assumer seul toutes les tâches sans aucun problème. Lorsque les deux reins ne remplissent plus correctement leurs fonctions, on parle d'insuffisance rénale. On utilise une machine extérieure, appelée dialyse, pour remplacer leur fonction d'épuration. En France, 45 000 individus bénéficient de ce traitement. La dialyse péritonéale, l'hémodialyse et la dialyse centrale sont trois méthodes utilisées pour traiter l'insuffisance rénale. L'hémodialyse, qui est la plus couramment pratiquée à domicile ou à l'hôpital, nécessite 3 demi-journées de traitement par semaine. Pour obtenir de meilleurs résultats, il est également recommandé de rester à l'hôpital pendant 3 nuits par semaine. Durant la période de la grossesse, ils ne prennent pas de vacances. Afin de faire face à l'accumulation de déchets provenant du cordon ombilical du fœtus, ils renforcent leur travail de filtration. Ils sont en mesure d'accepter une accumulation d'eau et de sel dans le corps en raison des hormones. Pour favoriser le bon développement du bébé, ils conservent cet excès hydrosodé afin de garantir une circulation optimale du sang entre le fœtus et la mère. Après l'accouchement, ces réserves sont inutiles et sont éliminées par les reins dans les urines, ce qui entraîne la disparition des œdèmes. Les reins sont capables de s'adapter en fonction des circonstances pour maintenir un équilibre. Lorsque le sel et l'eau sont en excès, les reins augmentent leur élimination pour prévenir l'hypertension, la défaillance cardiaque et l'œdème. Le rein est en mesure de multiplier par plus de 10 le volume de ses urines afin d'éliminer jusqu'à plusieurs dizaines de grammes de sodium. Afin de garantir le bon fonctionnement et la pérennité de nos cellules, le sang doit présenter une composition stable. On retrouve des éléments alcalins tels que le magnésium, le bicarbonate et le calcium, des acides tels que l'urée et l'ammoniaque, de l'eau et des sels minéraux tels que le potassium et le sodium. Les glandes surrénales, situées au-dessus des reins, produisent différentes hormones qui ont diverses fonctions. Ajuster la pression artérielle en fonction des besoins de l'organisme. L'adrénaline, par exemple, provoque une élévation de la pression artérielle et accélère la fréquence cardiaque pour optimiser la circulation sanguine dans l'organisme. En cas de forte chaleur, il est possible de redistribuer l'eau dans l'organisme afin de soutenir les cellules qui en ont besoin. En cas de transpiration, l'aldostérone diminue la quantité de sodium dans les urines et réduit leur quantité. Quand les besoins en oxygénation sont plus importants, les reins peuvent fabriquer l'érythropoïétine (EPO) pour stimuler la production des globules rouges dans la moelle osseuse. Les reins possèdent des capteurs d'oxygène qui réagissent lorsque l'oxygène se raréfie en haute altitude, ce qui permet de produire plus d'oxygène. Il existe d'autres situations où les reins produisent plus d'érythropoïétines, ce qui stimule la moelle osseuse pour augmenter la fabrication de globules rouges. Il peut s'agir de saignements importants, par exemple à la suite d'une intervention chirurgicale ou de règles importantes. Retour à l'accueil du site magnétiseur

  • Le magnétiseur et le sommeil

    Qu'est-ce que le sommeil magnétique ? Il n'y a rien d'anormal dans la sensation de somnolence tandis que le magnétiseur exerce. Cette somnolence peut très vite se transformer en sommeil sous l'effet des passes magnétiques. Cette réaction est la preuve de la compétence du magnétiseur et de la réceptivité de la personne magnétisée sans aucun présage de la qualité du sommeil à la suite de la séance. Ceux qui se sont endormis n’auront pas forcément une amélioration de leur sommeil les nuits suivantes à l’inverse, d'autres n'ayant ressenti aucune somnolence auront une amélioration de leur sommeil dès la première nuit. Pourquoi le magnétiseur s'intéresse au sommeil ? La qualité du sommeil est une caractéristique qui est étudiée par le professionnel magnétiseur. Des personnes pensent que dormir fait perdre du temps. Ils se trompent, le sommeil est en vérité primordiale pour l'équilibre psychique, le bon fonctionnement du cerveau et sans pour autant négliger le maintien en forme du corps physique. Le sommeil joue également un autre rôle, dans un but de compréhension, nous nous occuperons que de la partie physique. Pendant la période de l’enfance, le sommeil intervient dans la construction du corps physique et du psychisme. Il permet le maintien du corps physique et mental en bonne santé. Et durant toute période de l'existence, le sommeil permet la récupération, la régénération, la réparation et le maintien en forme du corps physique avec le mental compris. De nombreux facteurs peuvent intervenir sur la qualité du sommeil. Le sommeil est souvent perturbé par les douleurs, en revanche, il peut y avoir des réveils entre 3 heures et 5 heures du matin par des pensées récurrentes, malsaines et tristes. Pour le magnétiseur, Il est très important que la personne retrouve un bon sommeil. C'est le seul moyen que la personne possède pour récupérer correctement et garder une excellente santé au niveau psychique et physique. Le magnétiseur s’applique à donner un sommeil de qualité à la personne qui le consulte pour les raisons que nous venons de voir. C’est pour ces raisons que le professionnel ne se limite pas à son action magnétique, il s’intéresse également à la qualité de la literie, à l’heure du dîner, à la température de la chambre, etc. Pourquoi le magnétisme améliore le sommeil ? Afin de cerner l'action du magnétisme dans le sommeil, il faut connaître les causes qui dérangent le sommeil. Certaines sont traitables par l'action magnétique, nous trouvons : 1) l'intensité des douleurs va rendre l'endormissement compliqué et la violence d'une douleur va provoquer un réveil. L’action analgésique et réparatrice du magnétisme va régénérer l’organisme. Lorsque la douleur aura diminué ou disparu, il y aura obligatoirement une amélioration du sommeil ; 2) des ennuis dans la vie courante vont rendre l'endormissement impossible et les soucis vont provoquer des réveils fréquents. Le magnétisme du magnétiseur agit sur l'esprit et il entraîne une libération d'idées récurrentes avec un soulagement cérébral qui empêche un excédent de pensée nuisible, de sorte que le sommeil est inévitablement amélioré ; 3) le sommeil peut également être gêné par certains soucis hormonaux, endocriniens ou neurotransmetteurs. Le sommeil s'améliore en agissant sur ces divers dysfonctionnements. Le magnétiseur agit sur le pancréas et le foie, cela régule pour le diabète de type 2 la glycémie. Les effets bénéfiques du magnétisme rééquilibrent les neurotransmetteurs et hormones ; 4) l'action du magnétiseur ne s'arrête pas seulement au corps physique. Il s’intéresse aussi au corps émotionnel avec tous ses désordres possibles et au psychisme qui offre de nombreuses combinaisons. Il étudie également les énergies ou autres sources qui peuvent gêner le sommeil et il agit en conséquence. Comment agit le magnétiseur sur le sommeil ? L'effet du magnétiseur sur le sommeil a lieu en plusieurs phases : 1) la première étape s’intéresse au mental, il est important de supprimer toutes les pensées réelles ou non du passé qui provoquent de la peine. Il peut s’agir de dévalorisation subite, de regret, de culpabilité. De nombreuses personnes espèrent inconsciemment des catastrophes, il est utile de leur en faire prendre conscience pour qu’il cesse de penser malheur. Les pensées joyeuses et remplies d’espoir participent à un sommeil de qualité, elles doivent être sans peur et sans colère ; 2) la deuxième étape s’occupe des émotions au sens large du terme, qu’il s’agisse des désirs refoulés, de tristesses, d’angoisses ou d’addictions. Il faut supprimer les désirs refoulés qui provoquent les addictions. Les angoisses et la tristesse s’évaporent en apportant des valeurs morales élevées. Des émotions paisibles et belles contribuent à la stabilité du sommeil ; 3) la troisième étape se charge de la globalité du corps physique. Il faut commencer par agir sur la digestion dans son intégralité. Une bonne digestion est essentielle pour dormir correctement. Pour ce faire, le magnétiseur va agir sur le nerf vague dont le rôle principal est de mettre le système digestif en route dès qu'il y a déglutition des aliments. Il agit sur la quasi-totalité des organes du système digestif avec sa participation à l'innervation parasympathique. Il faut ensuite agir sur tous les autres organes en relation avec la digestion. Une mauvaise digestion de même, qu’une flore intestinale déséquilibrée perturbe le sommeil ; 4) la quatrième et dernière étape concerne les réseaux énergétiques. Nous trouvons de nombreuses personnes avec des nœuds sur un ou plusieurs réseaux, ce qui bloque la libre circulation du magnétisme. On reconnaît ces cas aux bipolarités et au sommeil chaotique. Ces nœuds doivent être dénoués et le magnétisme voyage normalement. Il arrive également que des personnes aient des ruptures dans un des lacis, ce qui interrompt ainsi l’écoulement du magnétisme et provoque un état de fatigue qui nuit au sommeil. Le magnétiseur met fin à cette perte d'énergie, il corrige et réouvre le flux d'énergie. Il est plus fréquent que la circulation de l’énergie soit en pause ou du moins au ralenti qu’en mode accélération. Dans le premier cas de figure, nous devons faire face à un état de fatigue, dès le réveil avec une difficulté à l'endormir. Dans le deuxième cas, nous avons une hyperactivité qui empêche l'endormissement avec de très fréquents réveils matinaux. Il faut rééquilibrer l'impulsion magnétique afin que le sommeil revienne à la qualité et de dynamiser le réveil. Le magnétiseur explique le sommeil paradoxal Le sommeil paradoxal, aussi appelé sommeil REM, suit le sommeil lent et constitue la cinquième et dernière étape du cycle du sommeil. Une « nuit » est constituée de trois à six cycles consécutifs, chacun d'une durée de 90 à 120 minutes. Quel est le rôle de l'endormissement paradoxal ? Le sommeil profond offre la possibilité de recharger l'énergie du corps et le sommeil paradoxal vous permet de recharger votre esprit. Ces phases sont par conséquent complémentaires et essentielles à une régénération de qualité. Il donne la faculté de rêver. Le magnétiseur voit l'opportunité d'œuvrer à d'autres objectifs. Qu'est-ce qui dérange le sommeil paradoxal ? Différents troubles du sommeil, tels que le syndrome d'apnée du sommeil, le syndrome des jambes sans repos, le ronflement, les terreurs nocturnes, le somnambulisme, l'insomnie peuvent perturber votre sommeil paradoxal. C'est en début de nuit et jusqu'à trois ou quatre heures du matin que l'on trouve le taux de sommeil profond le plus élevé. Puis il décroît à la fin de la nuit. La deuxième partie de la nuit, jusqu'à l'éveil, est par conséquent plus riche en sommeil léger et en sommeil paradoxal. Hypnose magnétique ou sommeil artificiel Les commissions royales, Braid et bien d'autres ont conclu que le sommeil superficiel était dû à la subjectivité plutôt qu'à un hypothétique fluide. Il est en effet relativement aisé d'atteindre un état de crise en respectant des règles techniques précises. L'hypnose est accessible à tous ceux qui parviennent à obtenir l'accord de l'autre. La confusion et le discrédit ont été causés par le magnétisme mesmérien. Dans les détails de la fausse technique magnétique, on mentionne que les patients soumis au magnétisme sont dans l'incapacité d'ouvrir les yeux. Il est manifeste que le fait de fixer son regard pendant une longue période peut entraîner un état proche à celui du sommeil. Tous les états de sommeil artificiel sont caractérisés par une association entre la lassitude du regard et la fatigue. Un simple objet placé de manière appropriée et fixé du regard peut provoquer la fermeture des paupières. Un objet brillant permet d'accélérer le processus hypnotique. Il n'y a donc aucun mystère ou pouvoir magique pour l'apparition d'une crise hystérique ou d'un sommeil chez un individu. En 1815, un abcès anal a été incisé sous hypnose, une cuisse a été amputée et un sein a été enlevé sous hypnose. Une étude menée par le chirurgien anglais James Braid sur le sommeil artificiel causé par le magnétisme (connu sous le nom de magnétisme animal) qu'il appelle par méconnaissance de son sujet, l'hypnotisme. Les démonstrations de foire du pseudo-magnétiseur suisse Lafontaine sont à l'origine de son erreur. En 1880, Ochorowiez met au point l'hypnoscope, un appareil permettant de détecter la sensibilité particulière à l'aimant et de déterminer les sujets hypnotisables. Il pense que les hystériques sont les sujets parfaits pour expérimenter. Retour à l'accueil du site magnétiseur

  • Fascia - Fasciatherapie - Fasciapulsologie

    Le terme fascia a-t-il plusieurs sens ? Il fait référence à tous les types de lames de tissu conjonctif qui peuvent être macroscopiquement disséquées. Nous pouvons différencier : • le fascia superficiel (ou tissu sous-cutané), qui forme la couche profonde de la peau ; • le fascia profond, qui est une lame fibreuse qui soutient le fascia superficiel et sépare les muscles superficiels du tissu sous-cutané. Le fascia brachial correspond au fascia profond de cette partie du corps en cause ; • les fascias internes, lesquels remplissent les vides entre les différents organes. Les fascias superficiels et internes sont des tissus conjonctifs lâches ; • les fascias viscéraux, qui coïncident au tablier extérieur de certains viscères, sur des surfaces qui ne sont pas couvertes de séreuse. Les fascias viscéraux et les fascias profonds sont des tissus conjonctifs denses ; • les fascias musculaires, qui sont une formation du tissu conjonctif dense autour d'un muscle, et qui touchent l'épimysium. Une société de recherche sur les fascias s'est fondée en 2014, afin de préciser et d'unifier le vocabulaire en ce qui concerne les fascias. Les membres avaient déjà permis l'amélioration terminologique dans la revue Body Work and Movement Therapies. Ce sont des praticiens du mouvement fascia, de l'ostéopathie, de la chiropraxie, de la médecine et des chercheurs en sciences fondamentales. À la fin de l'année, ils sont parvenus à une unanimité en se servant de la méthode Delphi. La classification des structures anatomiques à inclure était fonction du type d'examen ou de perception du fascia. Une démarche des aspects fonctionnels tels que la transmission de la force ou les capacités sensorielles des fascias nécessite une définition élargie. Tandis qu'une approche morphologique suppose une définition plus restreinte comme celle proposée par le Comité fédératif de terminologie anatomique (FCAT a été créé en 2012). Les auteurs ont conclu que deux concepts devaient être distingués : 1) Le "système fascial" est un concept nécessaire à ceux qui manipulent les fonctions du réseau fascia global durant le mouvement. Ils ne se limitent pas à la définition du fascia, parce que cela exclut les tissus qui jouent un rôle dans l'interconnexion des fascias, capsules articulaires, aponévroses, tendons, ligaments et tissus conjonctifs intramusculaires, par exemple. Ce système permet d'intégrer des concepts de fonctions sensorielles, de transmission de force ou la prise en charge de la cicatrisation. Qui soutiennent les interactions entre les réseaux tissulaires interdépendants. En formant un ensemble complexe, tous travaillent ensemble pour faire un mouvement. 2) Le « fascina » est un terme qui décrit un fourreau, un pli ou plusieurs autres amas qui peuvent être autopsiés. Il s'agit d'un tissu conjonctif qui se structure sous la peau, pour fixer, envelopper, dissocier les muscles, ainsi que d'autres organes intérieurs. Cette conception ne concerne que les structures anatomiques, en particulier, elle accepte d'isoler ces couches au milieu des tissus d'une dépouille. Et de procéder à des analyses morphologiques et histologiques. Il permet également de collecter des prélèvements de fascia pendant l'intervention chirurgicale pour juger s'ils sont altérés sur le plan pathologique ou de les explorer dans des matières vivantes à travers l'imagerie. Les résultats des investigations anatomiques menées par divers auteurs seront davantage équivalents. Certains fascias ne paraissent pas unis, mais ils réagissent et se déplacent ensemble, ils sont en fait unis. Le congrès de recherche fascia, qui s'est déroulé à Washington, D.C., du 17 au 21 septembre 2015, s'est concentré sur la terminologie des fascias. L'objectif était d'éviter d'utiliser de façon inappropriée le mot « fascia » pour désigner différents types de tissus conjonctifs. Cette situation a peut-être semé la confusion par le passé et rendu difficile la comparaison des résultats entre les études et la conclusion globale. Quand est-ce que les fascias ont été découverts ? Et l'historique des fascias. 1799, Xavier Bichat publie une première étude anatomique des membranes (membrane est le terme utilisé avant celui de fascia). Les fascias n’ont jamais été traité par des anatomistes avant lui. 1858, Henry Gray présente la première définition du fascia : « une masse de tissus conjonctifs assez importante, visible à l’œil nu et dont les fibres sont entrelacées ». 1936, le Pr Michel Salmon (chirurgien anatomiste à Marseille) donne un descriptif intellectuel des fascias. Il fournit une vue générale sur la chirurgie des lambeaux, dans son traité intitulé : le fascia et la peau. En septembre 1979, Christian Carini fonde « La lemniscate Academy » en France, il enseigne une méthode sous le nom de fasciathérapie. 1981, Denis Bois ostéopathe formule la fasciathérapie MDB (Méthode Danis Boris) en France. 1982, Christian Carini fonde une école à Montréal. 1988, il rebaptise sa méthode fasciapulsologie pour éviter le quiproquo trompeur. 1998, il crée l’Institut de Fasciapulsologie de Christian Carini (IFCC) et IFCC France débarque en 2011. Il arrêtera d'enseigner en mars 2014 et son décès a lieu en 2018. 2002, Denis Bois fonde le CERAP dont il assure la direction jusqu'au mois d'octobre 2017. Il existe aujourd'hui aussi le concept TMG de l'école française. Il existe le Fascia Collège en Belgique. Qui est l'inventeur de Fascia Blaster ? Ashley Black, maître à penser de la santé et de la forme physique autoproclamée, est la créatrice de l'outil de lutte contre la cellulite Fascia Blaster. Pendant l'été 2022, elle a mis en vente son manoir Friendswood de 12000 m² pour 4,95 millions de dollars. Est-ce que le fascia est scientifiquement démontré ? L'existence de chaînes myofasciales fréquemment mentionnée n'a été qu'en partie démontrée scientifiquement. Notamment, on ne comprend pas encore tout à fait leur pertinence fonctionnelle. Malgré les études qui ont mis en évidence que les muscles sont interconnectés et que la propagation de la force se déroule parmi eux. Il aurait été démontré la contraction de fascias par émissions d’informations biochimiques dû aux stress, indépendamment d’impulsions nerveuses et donc de mouvement musculaire. En quoi consiste la thérapie du fascia ? C'est un massage manuel qui s'adresse aux membranes minces qui entourent nos organes et muscles pour soulager l'organisme et l'esprit. À l'image d'une toile d'araignée d'un bout à l'autre du corps physique. Peu connus jusqu'à une date récente, les fascias sont désormais mieux expliqués au moyen de l'imagerie médicale. Les tissus élastiques et fibreux présents dans le corps forment l'essentiel du collagène. Ils encadrent les divers tissus musculaires, osseux et organiques. Ils les réduisent les uns aux autres et les mettent en contact les uns avec les autres. Leurs fonctionnalités sont multiples : tel un canevas, ils tiennent le corps en position et participent aux étirements et agissent comme amortisseurs, ce qui assure la posture, le mouvement et la coordination, détaille la magnétiseuse. Équipés de récepteurs et connectés aux terminaisons nerveuses, ils entrent également en communication avec le système nerveux autonome et consignent eux-mêmes les renseignements émotionnels. Un stress ou un traumatisme, aussi physique que psychique, même vieux, peut donc se transformer en éléments qui entravent le bon fonctionnement et causer de la douleur, des perturbations de la circulation, de la fatigue, une baisse du système immunitaire. Le fascia mérite la sollicitude de tous les jours. Le fascia n'aime pas la vie sédentaire. Il s'épaissit, se rigidifie et favorise la formation de substances inflammatoires dans les tissus musculaires, quand il n'y a pas de sollicitation. Nous avons donc dompté une activité inflexible, régulière et adaptative aux capacités, en alternance avec des périodes de récupération. Pour maintenir sa flexibilité, il est également nécessaire d'être allongé, mais pas de n'importe quelle manière. L'étirement doit être appliqué à l'ensemble de la chaîne musculaire, comme l'ensemble du membre, et non seulement à la cheville. Il est également essentiel de respirer et de se détendre pour éviter le stress et apporter l'oxygène. Qu'est-ce qui est le mieux ? Le magnétisme, qui réunit toutes ces caractéristiques. Finalement, nous envisageons de les nourrir correctement, spécialement déterminants, les antioxydants, les fruits, les légumes, les épices qui les prémunissent de l'âge. Zinc, huîtres, noix, silicium, légumineuses, grains entiers participent à la fabrication de collagène, et l'hydratation se fait par l'absorption de l'eau. Des consultations qui donneraient de bons résultats. Grâce à une touche fine et précise, on peut restaurer la flexibilité et la mobilité des fascias, et aider à traiter de nombreuses affections : souffrance, angoisse, dégradation des mouvements, problèmes respiratoires, troubles digestifs, céphalées. Le praticien de la fasciathérapie, fouille le corps pour trouver des périmètres de contraction ou de compacité tissulaire, puis provoque des impulsions et compressions pour les atténuer. En tant qu'élément intrinsèque de la formation en ostéopathie, elle peut également être pratiquée par des physiothérapeutes, des thérapeutes ou des médecins ou des kinésithérapeutes ayant reçu une formation. En revanche, la magnétiseuse n'a pas besoin d'un enseignement pour faire mieux ! En quoi consiste la fasciathérapie ? La fasciathérapie se concentre sur les fascias à l'aide d'une méthode à la main. Les fascias sont des membranes du tissu conjonctif qui se poursuivent dans le corps humain entier. Cela explique le premier nom qui leur a été donné, comme nous l'avons vu dans la section historique des fascias. Pendant du stress, un traumatisme, une mauvaise position... les fascias se rétractent avec une aliénation de la viscoélasticité. La perte d'adhérence accompagnée d'une diminution du glissement des structures entraîne une dégradation de la vascularisation et des apports liquidiens. Cette altération est un pourvoyeur de douleurs chroniques et aiguës, de troubles digestifs, de crampes musculaires, de céphalées, de névralgies, de fatigue, etc. Le fasciathérapeute espère restaurer la flexibilité grâce à son toucher. Il vise tous les types de patients, des nourrissons aux personnes âgées, ainsi que les athlètes. Découvrez une thérapie qui ne possède pas la douceur et les bienfaits du magnétisme. Quels sont les principes fondamentaux de la fasciathérapie ? Les fascias sont similaires à des tendons et des ligaments. Leurs périmètres ne sont pas délimités. Ils connectent les éléments anatomiques les uns aux autres. Le fascia est malléable, translucide et enveloppe les muscles, les os, les artères, les organes. L'aspect gélatineux est donné par le collagène, de lequel il est principalement constitué. Il se divise en trois niveaux interconnectés : la couche de surface (directement au-dessous de la peau) ; la couche profonde (cervicale, thoracique, abdominale et pelvienne) ; la couche méningée (essentiellement intracrânienne et l'arachnoïde). Les fascias fournissent un gabarit, un substrat au corps humain. Les fascias sont vascularisés et innervés. Et, ils favorisent aussi le passage de liquide lymphatique dans les fibres tubulaires. On les identifie en tous lieux dans le corps procurant une indiscutable pérennité entre les divers systèmes. Les muscles seraient moins réceptifs à la souffrance que les fascias. L'explication viendrait de la présence de récepteurs sensoriels à l'intérieur des fascias. Les fascias auraient des capacités de contraction qui pourraient augmenter les tensions du corps. C'est pour cette raison qu'il est important pour certains d'adopter une approche thérapeutique. La fasciathérapie a des principes communs à ce qu'on appelle les thérapies alternatives comme le guérisseur. La fasciathérapie dans le secteur sportif. Comme cela a déjà été expliqué, les fascias sont hautement adaptables et répondent aux contraintes et aux contraintes. Ceux-ci réagissent très bien au mouvement et leur utilisation peut leur donner de la flexibilité. Cependant, un effort excessif ou mal exécuté peut entraîner des blessures ou de la douleur. Les adhérences et remaniements des fascias pourront être diminués par des enclenchements ou des compressions au niveau des parties courbaturées ou dénichées épaisses à l'investigation. La fasciathérapie peut parfois être utile lors de fibroses du fascia de la voûte plantaire. Au cas où un traumatisme se produirait, en dehors des entorses à la cheville, qui sont résolues en 24h avec une unique séance de magnétisme. Les fascias ont une prédisposition à rétrécir. Ce qui a une incidence sur l'écoulement approprié des liquides lymphatiques, ce qui peut déclencher une tuméfaction. La fasciathérapie s'avère être un allié préférentiel pour récupérer un tissu de bonne qualité et une motilité plus rapide de l'articulation affectée. Les fascias réagissent à l'effort, ils augmentent leurs élasticités proportionnellement à leurs incitations. Cette fonctionnalité permet aux athlètes d'améliorer leurs performances grâce à leurs plus grandes mobilités et flexibilités. Cet avantage permet aux sportifs de gagner en souplesse et mobilité, ce qui à terme produit des performances augmentées. En quoi consiste la fasciapulsologie ? Une fasciapulsologie, c'est quoi ? La fasciapulsologie. Cet autre procédé manuel de prise en charge du fascia comprend également une démarche vasculaire pour restaurer une bonne respiration tissulaire et relâcher la pression. En étudiant le déplacement à l'intérieur de l'organisme (cadence, magnitude, orientation), le pratiquant redémarre le bon écoulement des liquides et le dégagement des fascias.

Tout afficher

Autres pages (60)

  • Magnétiseur animaux de compagnie à distance

    Magnétiseur animaux à distance J’utilise l’énergie magnétique pour apporter du bien-être à votre animal. Il suffit d’observer le comportement des animaux pour voir qu’ils sont capables de ressentir toute une palette d’énergies, de même qu’ils ressentent des émotions comme la peur ou l’agressivité. J’utilise ainsi mon énergie couplée à mon empathie pour soulager votre animal. TARIF Grâce à mon don de magnétiseur à distance pour les animaux, je peux soigner tous les animaux tels que les chiens, chats, hamsters, lapins, chevaux et NAC (nouveaux animaux de compagnie) … Magnétiseur pour chien avis A ceux qui ont des préjugés sur le magnétisme... notre chienne Happy s'est blessée à la patte, selon le vétérinaire déchirure des ligaments avec risque d'opération. Elle ne posait plus la patte. J'ai appelé Monsieur Carbone qui a travaillé à distance sur Happy, quelques heures plus tard elle allait mieux et le lendemain matin elle marchait normalement. Pendant l'intervention de Monsieur Carbone, la patte d'happy réagissait. Incroyable... Un grand merci Monsieur Carbone pour votre intervention et toujours votre bienveillance. Je vais vous narrer les événements qui ont conduit ces aimants propriétaires à m’envoyer leur remerciement. Leur chienne, après une promenade, se retrouve avec un épillet dans le coin de l’œil. Il s’ensuit un aller-retour chez le vétérinaire pour retirer l’épillet. 5 minutes et 90 € plus tard, tout est rentré dans l’ordre. De retour à la maison, elle se blesse à une patte arrière, ce qui déclenche un retour chez le vétérinaire. Un examen à 175 € fait tomber le diagnostic : rupture d’un tendon. Il leur prend un rendez-vous chez un spécialiste dans une autre ville pour envisager une intervention chirurgicale à risque, sans garantie et qui limitera l’amplitude de la patte. Désespérés, ils me contactent par téléphone pour mes capacités de magnétiseur pour animaux. Ils sont en Charente et je n’ai pas un cabinet de guérisseur magnétiseur pour animaux. Mon cabinet n’est pas adapté pour soigner les animaux, mon bureau ne s’y prête pas. En revanche, je suis un magnétiseur spécialiste « animaux à distance », je leur propose de traiter leur adorable chienne à distance. Ils acceptent et je commence. Dès les premières minutes, la patte arrière de la chienne se met à bouger. Deux jours plus tard, ils m’informent qu’elle a reposé sa patte le soir même et le lendemain, elle marchait normalement. Et depuis tout va bien. Magnétisme animaux à distance Je peux également soigner les animaux de compagnie par le magnétisme. Je m’occupe de traiter les chiens, chats et autres boules de poils qui font le bonheur de votre quotidien. Comme pour les êtres humains, les animaux sont sensibles à l’énergie magnétique. Je dois juste renforcer le flux d’énergie et l’équilibrer dans tout l’organisme. J’emploie toute l’énergie dont je dispose pour soulager et guérir votre animal sur le long terme. Je soigne votre animal à distance, car, selon sa taille et son état, il n’est pas aisé de le transporter. De plus, il est préférable de soigner un animal dans un environnement qui lui est familier pour lui éviter du stress inutile qui renforcerait son mal-être. Le magnétisme à distance agit sur différents maux qui perturbent la vie de votre animal. Ce dernier sera plus ou moins réceptif selon son rythme et sa sensibilité. Des résultats très rapides peuvent être observés chez certains animaux. Parfois, une séance suffit pour les soigner. Dans d’autres cas, cela prendra un peu plus de temps. Cela va dépendre de l’animal et du mal dont il souffre, et depuis combien de temps il est malade. ​ Voici une liste non exhaustive de problèmes de santé que je peux traiter chez les animaux de compagnie : ​ inflammations, problèmes articulaires liés à l’âge tels que l’arthrose, refu s de sortir ; tristesse, dépression ; nervosité, stress, agressivité ; blessures diverses ; suivi postopératoire, aide à la cicatrisation ; soulagement des douleurs liées aux fractures ; troubles urinaires ; problèmes intestinaux ; troubles respiratoires (toux, asthme, problèmes bronchiques…) ; problèmes digestifs (manque d’appétit, ulcère…) ; problèmes de peau (eczéma, démangeaisons, brûlures…) etc. Pour traiter votre animal dans les meilleures conditions, merci de m’envoyer une photo récente de lui avec les parties à soigner bien visibles. Ajoutez son prénom ainsi que son âge et le lieu exact où il se trouve. Informez-moi ensuite de l’évolution de son état de santé. Comme je ne suis pas vétérinaire, je ne pose aucun diagnostic avant ou après une séance de magnétisme à distance .

  • La gazette du magnétiseur | Guérisseur

    Gazette Magnétiseur Carbone Ludovic Royan 17 Actualités du magnétiseur Carbone Santé et Sécurité personnelles Danger ! Ne pas utiliser d'eau chaude pour la cuisine, si elle provient d'un cumulus protégé par une anode à base d'aluminium. Pour info, l'aluminium se décompose et se retrouve dans l'eau de consommation. Aucun problème si l'anode est en titane. Il n'y a plus de décomposition. Euthanasie Le décret du 28 mars 2020 relatif au coronavirus a restreint l’administration d’hydroxychloroquine aux malades les plus graves. Il a aussi autorisé les médecins à prescrire en dehors de l’hôpital, à domicile ou dans les Ehpad, un médicament sous forme injectable, le Rivotril, pour provoquer la mort en supprimant la souffrance. Le Rivotril est délivré en pharmacie sur présentation d’une ordonnance portant la mention « prescription hors AMM (autorisation de mise sur le marché) dans le cadre du Covid-19 ». La dérogation devait durer jusqu’au 15 avril. Il n’est pas obligatoire, mais conseillé que la décision de sédation terminale soit collégiale et mise en relation avec une équipe de soins palliatifs pouvant prendre le relais en cas de complication. Le décret vise à remédier à la pénurie du midazolam. Le 10 février, la HAS (Haute Autorité de santé) avait préconisé la prescription par des généralistes à domicile d’un autre médicament, le midazolam par voie injectable, qui endort le patient jusqu’au décès. C’est une réponse à une lettre ouverte du 26 mars au ministre de la Santé par les professionnels de la gériatrie : « assurer une prise en charge digne de la détresse respiratoire asphyxique des très nombreux résidents qui décéderont en Ehpad, car ils ne relèvent pas d’une hospitalisation ». Ce texte, qui semble accorder aux médecins un droit de vie ou de mort sur les malades les plus vulnérables, suscite l’émoi. Mourir en s’étouffant n’est certainement pas la plus agréable des façons de partir. Idéalement, il faut prendre en compte la volonté du patient ou d’une personne de confiance. La décision d’abréger les souffrances des personnes qui ne peuvent plus être sauvées à cause de leur état ou en raison de manque de lits n’est pas simple. HAND SPINNERS : ATTENTION Ils font partie d’une gamme d’objets à manipuler pour aider les personnes autistes (ou hyperactives) en les entraînant dans une sorte d’autohypnose « apaisante ». Cela peut être 9utile à un petit pourcentage de la population, mais il ne faudrait pas que cela vire à l’obsession chez un grand % de la population. Une utilisation excessive pourrait provoquer de la déconcentration. (Magnétiseur Carbone 06/17) Pour ou contre les vaccins ? Le gouvernement travaille sur l'instauration d'une clause d'exemption pour les parents farouchement opposés à la vaccination de leurs enfants. ​La ministre Agnès Buzyn a annoncé, le jeudi 6 juillet 2017, vouloir rendre obligatoires 11 vaccins, tout en permettant des exceptions en cas de refus des parents. (Magnétiseur Carbone 07/07/2017) La fin des mélanges pour les vaccins des nourrissons Les trois vaccins obligatoires contre la diphtérie (1938), le tétanos (1940) et la poliomyélite (1964) devront être disponibles sans association avec d'autres vaccins. (Magnétiseur Carbone 02/17) Lunettes sans ordonnance Dès ce lundi 17 octobre, les opticiens sont autorisés à adapter la prescription de lentilles de contact dans le cadre d'un renouvellement et ils pourront également, dans des cas d'urgence, délivrer des lunettes correctrices sans ordonnance, selon un décret paru ce dimanche au journal officiel. (Source La Marseillaise, lundi 17 octobre 2016) C'est une chance de pouvoir les habituer si tôt Dans l'alimentation des enfants en bas âges (petits pots, lait en poudre, biscuits) il y a neuf polluants (des métaux lourds, des PCB...). L'Anses (agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) conclut, suite à une étude d'ampleur inédite, qu'un nombre non négligeable (​surtout pour ceux qui sont concernés) d'enfants présente une exposition supérieure aux valeurs toxicologiques de références. Valeurs toxicologiques de références ! ? ! (Bordeaux Magnétiseur Carbone 09-16) L'Anses a publié son rapport, au terme de cinq années de recherches, sur l'impact des pesticides sur les agriculteurs. Le constat est l'urgence de réduire l'usage des pesticides afin de protéger la santé d'un million de personnes, les éleveurs, les saisonniers, les chefs d'exploitations agricoles, les céréaliers, lesquels constituent les premières victimes. Le rapport de l'Anses mentionne l'évidence d'une association entre les expositions aux pesticides et certaines pathologies, certaines maladies neurologiques telles que Parkinson, Alzheimer, des troubles cognitifs et certains cancers,des hémopathies malignes, des cancers de la prostate, des tumeurs cérébrales, des cancers cutanés, etc. Il y a une remise en question de la fiabilité des données existantes dans le cadre de l'homologation des produits. Le plan national Ecophyto ambitionnait de réduire de moitié l'usage des trois types de pesticides (produits phytopharmaceutiques, biocides et médicaments vétérinaires). Originellement prévue pour 2018, l'échéance a été repoussée à 2025. (Tours, Magnétiseur Carbone 08-16) A​près le "paradoxe français", le "paradoxe américain" ? Concernant le cancer, l'activité physique réduit les risques. Le National Cancer Institute (Bethesda, États-Unis) a passé au crible les données concernant plus de 1,44 million de personnes des deux sexes âgés de 19 à 98 ans, suivies en Europe et aux États-Unis pendant douze ans en moyenne. Durant cette période, 187.000 cancers ont été déclarés. Ce travail a confirmé que le risque de survenue d'au moins 13 types de cancer était diminué par l'activité physique (marche, jogging, natation, vélo), sous réserve qu'elle soit pratiquée à un rythme de modéré à intense pendant au moins 150 minutes par semaine ou 75 minutes s'il est vraiment très intense. À cette condition, la diminution du risque peut aller, par exemple, jusqu'à 45 % pour le foie, de 23 à 29% pour le poumon, de 8 à 30 % pour la leucémie myéloïde. (Source Paris Match 3499) IA (intelligence artificielle) ne peut pas faire preuve d’humanité. Le développement et les recours aux technologies ne doivent pas remplacer la décision médicale partagée avec le patient. Même avec des algorithmes de deep learning (auto-apprentissage) et une capacité de traiter des milliards de données à la seconde, la machine n’aura jamais le « flair », la capacité de voir une… alternative. ​ En cas de réaction après la prise d'un générique, conserver la boite pour que le médecin puisse faire une déclaration des effets indésirables auprès de l'agence du médicament. Étiquetage alimentaire À partir du 1er janvier 2017, la France expérimentera l'étiquetage de l'origine du lait dans les produits transformés. Le "paradoxe français" remis en cause Une révision par des chercheurs américains des 54 plus grandes études connues sur le vin stipulant qu'une consommation modérée est plus bénéfique que l'abstinence remet ce dogme en cause. Selon ces chercheurs, la plupart des études ont souffert d'un biais qui a faussé les calculs. Parmi les non-buveurs recensés ont été inclus des sujets ayant cessé de boire en raison d'un état général fragile ou d'un traitement en cours. Dès lors, les conclusions tirées auraient été erronées. (Source Paris Match 2971) Le bisphénol A interdit dès juillet 2015 "L'agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA), qui avait conclu à l'innocuité du bisphénol A, a rouvert le dossier ..." (Source Le Figaro Magazine du 23 janvier 2010) Le Sénat a adopté à l'unanimité la proposition de loi PS interdisant le bisphénol A dans les contenants alimentaires. Les substances cancérogènes dans les dispositifs médicaux destinés aux nourrissons, jeunes enfants et femmes enceintes, seront prohibées dès le 1er juillet 2015. Tabac et développement cérébral Sur la base de données concernant 5200 élèves du primaire et de questionnaires adressés à leurs familles, une étude de l'INSERM a observé que les enfants de parents fumeurs ont deux fois plus de troubles du comportement 'agressivité, désobéissance, mensonge...) que ceux de parents non-fumeurs. Selon les auteurs, la nicotine est nocive pour le développement du cerveau. (Source Paris Match du 22 au 28 octobre 2015 - N°3466) Dégénérescence cérébrale : Dormir sur le côté ? On a longtemps pensé que le cerveau était dépourvu de circulation lymphatique. En 2012, une équipe du Pr Maiken Nedergaard (université de Rochester, aux États-Unis) a montré, chez la souris, grâce à une technique d’imagerie sophistiquée, l’existence de vaisseaux lymphatiques cérébraux assurant l’élimination des déchets, comme les protéines dont l’accumulation est la cause d’Alzheimer. Un ralentissement de la circulation lymphatique serait responsable de la plupart des dégénérescences cérébrales. Un processus surtout actif pendant le sommeil. L’équipe vient d’observer toujours chez l’animal que la position latérale couchée assurait un drainage plus efficace que les positions ventrale ou dorsale, ce qui devrait être aussi le cas chez l’homme. (Source Paris Match du 10 au 16 septembre 2015 - N°3460) EFT Il y a une différence très importante entre le magnétiseur et le principe de l’EFT (emotional freedom technique). L’EFT, qui date de l’année 1994, construit avec le patient une phase d'acceptation de son problème alors que le magnétisme doit le résoudre. Immunité dopée par le jeune Des travaux impliquant des centres de recherche, dont celui du Pr Valter Longo à Los Angeles (University of Southern California) ont étudié l'impact du jeûne sur l'immunité. Les données disponibles montrent qu'un jeûne de 48 heures ou, mieux de 72 heures tous les six mois réduit de façon importante le taux de glucose et l'activité de deux enzymes clefs de la prolifération cellulaire : l'insulin-like growth factor 1 (IGF-1) et surtout la protéine kinase A (PKA). Il s'ensuit une reconstruction du système immunitaire, car la chute du glucose oblige l'organisme à consommer ses réserves en sucre, à préserver son énergie et à recycler les cellules immunes abîmées ou âgées, qui sont alors éliminées. La baisse de la PKA stimule les cellules souches qui produisent de grandes quantités de nouvelles cellules immunes. (Source Paris Match du 07 au 12 mai 2015 - N°3442) Mais, Une femme de 44 ans est morte lors d’un stage de naturopathie qui consistait à s'abstenir de manger à Noyant-de-Touraine (Indre-et-Loire). Ce stage à Noyant-de-Touraine (Indre-et-Loire) avait, certainement, l'avantage de ne pas coûter cher, puisqu'il n'y avait pas de frais de restauration ! (2021) Hôpital. Opérer plus pour gagner plus Selon une récente étude publiée par le ministère de la Santé, l'activité chirurgicale a augmenté de 9,3% dans le secteur public et privé non lucratif par rapport aux cliniques privées depuis la réforme du financement des hôpitaux publics (1). Est-ce bon signe ? La tarification à l'activité, T2A dans le jargon, a été introduite en France en 2004 pour rendre le financement équitable et améliorer l'efficience. Elle consiste à rémunérer chaque prise en charge selon un tarif fixé et a progressivement remplacé la dotation globale annuelle. Les budgets sont donc fonction du nombre et des caractéristiques des séjours. Par définition inflationniste, la T2A pourrait inciter les hôpitaux à préférer les activités lucratives. Quant à l'impact sur la qualité des soins, un rapport de l'Irdes (2) relevait fin 2012 que " dans la plupart des pays européens où la T2A est mise en place (...), la surveillance de la qualité soins semble être inadéquate et insuffisante ". André Grimaldi, diabétologue, chef de service à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, y est lui-même farouchement opposé. " C'est une machine infernale, explique-t-il. Elle conduit à développer des activités rentables pour payer les autres." Peut-être faut-il la réserver à certaines activités. Selon les experts de l'Irdes, les dérives pourraient être évitées en ajustant la formule de la T2A afin de récompenser les coûts engagés dans la qualité. (1) Drees, janvier 2014 - (2) Irdes, janvier 2012 ( Source Le Nouvel Observateur 16 janvier 2014 - N°2567 ) Boisson végétale en poudre 100 % végétal, sans lactose, protéines végétales, sans gluten, sans cholestérol, sans saccharose ajouté, sans sel ajouté, sans colorant ni conservateur, garanti sans OGM. L'allergie alimentaire au lait s'explique par une réaction du système immunitaire provoquée par certaines protéines, dont la caséine et la bêta-lactoglobuline. Cette réaction allergique entraîne un ensemble de symptômes : démangeaison, asthme, hypotension, vomissement, crampes abdominales, diarrhée et pouvant aller jusqu'au choc anaphylactique. Dans ce cas, le lait, les produits laitiers et les produits à base de lait sont clairement contre-indiqués. Le pneumologue "distrait" poursuivi ? Ça fait désordre... L'ancien chef de service à l'hôpital Bichat. Michel Aubier, connu pour minimiser régulièrement les effets de la pollution sur la santé, touchait bel et bien des subsides de Total : de 50.000 à 60.000 € par an depuis 1997 ! D'autant plus grave qu'il a récemment juré au Sénat, lors d'une audition sur le thème du coût de la pollution, n'avoir aucun lien d'intérêt avec les acteurs économiques du secteur... (Source Auto Plus du vendredi 1er avril 2016 - N° 1439) Médecin pervers Un médecin retraité de 66 ans en Maine-et-Loire a été mis en examen pour viol incestueux sur l'une de ses belles-filles, alors mineure. Il a été placé sous contrôle judiciaire jeudi 23 septembre 2021 avec inscription au fichier des auteurs d'infractions sexuelles. Ce médecin est soupçonné d'avoir filmé ses patientes dénudées durant des examens. Dimanche 26 septembre 2021-SUD-OUEST Psychiatre libidineux Un psychiatre de La Rochelle est suspendu pendant 4 mois du 1er juin 2021 jusqu'au 30 septembre 2021. Cette décision fait suite à la plainte, en 2018, d'une de ses patientes. La chambre disciplinaire nationale de l'ordre des médecins dont le siège est à Paris dit : « un manquement caractérisé aux règles de dignité et de moralité que tout praticien est tenu de respecter. » Pendant 3 mois, il a entretenu une relation sexuelle pendant les heures de consultation dans son bureau 2 fois par semaine. C’est ce qui lui a été reproché par le Conseil de l'ordre. En revanche, curieusement, il n'a pas été reconnu coupable d'emprise psychologique ! Tout commence en 2012, lorsque la patiente vient consulter pour un burn-out. C'est après 2 ans de consultations au rythme de 2 fois par semaine que le psychiatre passera à l'acte. À la décharge du professionnel, il n'aurait pas su gérer le contre-transfert... Alors qu'il en a les clés ! La patiente avait écrit à l'ordre des médecins de Charente-Maritime sur les conseils d'une nouvelle psy où il n'y aura aucune suite. C'est pour cette raison qu'elle décida de porter plainte. En 2019, la chambre de nouvelle Aquitaine avait déjà condamné le thérapeute à une interdiction d’exercer pendant 6 mois. Le psychiatre a fait appel. Il a eu raison puisque la fin du dossier n’a eu lieu qu'en février 2021, où il n'écope que de 4 mois. Mardi 22 juin 2021-SUD-OUEST- page 11 ​ Un gynécologue parisien renommé, Émile Daraï est mis en examen pour violences volontaires sur 32 femmes. Il a l'interdiction de tenir des consultations privées de gynécologie. Jeudi 24 novembre 2022 ​ Un médecin français, Olivier Larroque , est condamné à 20 ans de réclusion pour le viol de dizaines de mineurs. Mercredi 23 novembre 2022 ​ Le CHU de Caen Condamné à 575.526 € pour une infection nosocomiale qui a couté une jambe à un enfant de 13 ans, en mai 1983. ​ Le MPC Les médecins de ville pourront suivre une formation à la santé au travail dans le cadre de la loi du 2 août 2021 qui renforce la prévention en santé au travail. Les MPC (médecins praticiens correspondants) participeront au suivi médical des travailleurs en relation avec le médecin du travail. Cependant, le MPC ne peut pas être en même temps le médecin traitant du travailleur. Les thèmes de la sécurité au travail et les fondamentaux de la santé seront abordés. Les axes de la formation seront sur les missions des SPSTI et les risques professionnels et leur prévention. Pour le médecin la formation sera gratuite et elle se déroulera sous forme de modules à distance et durera quelques mois. Il y aura également des interviews de médecins du travail et d'experts. À la fin de chaque module, il y aura une évaluation et scientifique à Sion en fin de cursus. L’INRS et de nombreuses organisations patronales et salariales ont initié cette démarche pour que le médecin de ville s'occupe du suivi médical des employés à l'exception du suivi médical renforcé. Gynécologie et magnétisme CUP et le syndrome du choc toxique C'est une maladie infectieuse liée à la multiplication, au niveau du vagin, du staphylocoque doré, bactérie capable de produire une toxine TSST-1. Lors de son passage dans le sang, elle l'empoisonne et active le système immunitaire, alors responsable du choc. Le sang afflue dans les organes vitaux au détriment du reste du corps. Les membres, insuffisamment irrigués, peuvent se nécroser. Il y a risque d'amputation, voire de décès. Une hypertension artérielle et une défaillance d'organes peuvent survenir également. Les symptômes sont : une forte fièvre, des vomissements et des courbatures. Il faut enlever immédiatement la coupe ou le tampon et, si cela persiste, se rendre rapidement aux urgences. Le syndrome du choc toxique (SCT) touche 1 femme sur 100.000 et 4 % sont porteuses de la souche du staphylocoque doré dans leur vagin. C'est à l'âge de 15 ans que le risque est le plus important. Avant, le SCT était associé aux tampons (20 cas par an en France). 9 % des femmes en âge d'avoir des règles utilisent une coupe menstruelle. Il n'est pas possible de dire lequel des deux, du tampon ou de la coupe, génère le plus de risques. Avec les deux systèmes, le sang est bloqué. Cela crée un milieu favorable au développement du staphylocoque doré si la femme est porteuse et si elle les garde plus de quatre heures (six heures maxi). À la différence des préservatifs, les coupes comme les tampons ne sont pas des dispositifs médicaux. Il n'existe à ce jour aucune réglementation ni aucune obligation de révéler leur composition ou encore d'informer correctement les femmes. Des marques, concernant la durée de port de la coupe, annoncent sur leur site 'toute une nuit" ou "douze heures". Certaines marques utilisent du silicone catalysé au peroxyde (pas sans danger) tandis que d'autres se servent de silicone catalysé au platine (utilisé pour les pacemakers), mais ce dernier dispositif coûte cinq fois plus cher. Le classement en dispositif médical et la réglementation de la composition des coupes ne peuvent se décider qu'au niveau européen. À l'échelle de la France, une étude concernant vingt coupes pour les notices et l'analyse de dix coupes va être publiée, mais, comme toujours, aucun contrôle n'est effectué pour les plateformes en dehors de l’Union européenne. Conseil à suivre : stériliser la coupe avant chaque utilisation et disposer d'une deuxième coupe stérilisée sur soi, pour éviter tout risque de SCT. Qu'y a-t-il dans les protections hygiéniques ? Des pesticides. Selon une étude conduite par des scientifiques de l'université de La Plata, en Argentine, 85% des tampons et des serviettes hygiéniques contiennent des traces de glyphosate, le désherbant le plus utilisé au monde. Ce produit est jugé "probablement cancérogène" par l’OMS et passerait dans le coton argentin lors des traitements agricoles. Cette découverte alerte sur la composition des tampons notamment en France, où aucune réglementation n'exige la transparence des composants utilisés par les fabricants. (Source VSD du 05 au 11 novembre 2015 - N°1993) Recherches médicales Médecine : Ces cobayes volontaires Sur les 1.100 essais déclarés à l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) en 2005, " on compte 70.000 rapports d'événements indésirables et graves ", explique Chantal Belorgey, responsable du département de l'évaluation des essais cliniques de médicaments à l'Afssaps. Si trop d'effets indésirables sont constatés, les essais prennent fin. C'est le cas, en phase 1, de 40 % d'entre eux. Ceux qui continuent en phase 2 permettent de tester le produit, cette fois sur des malades : des personnes âgées, des enfants. À cette étape, 30 % des essais s'arrêtent pour cause d'efficacité ou de tolérance insuffisantes. Après la troisième phase d'essais qui doivent confirmer les résultats, seulement 10 % des médicaments seront mis sur le marché. Et chaque étape à ses imprévus et ses dangers - parfois même après leur mise en vente - malgré une stricte réglementation. Celle de la France est parmi les plus sévères, ce qui a pour paradoxe de multiplier le nombre de cobayes...(Source Le Figaro magazine du 1er avril 2006) Site en français consacré aux essais cliniques Épidémiologie Béarn : études sur la santé Après la révélation en mars des détails d'une étude statistique qui démontrait une surmortalité entre 1968 et 1998, l'Agence régionale de santé vient de lancer deux études épidémiologiques sur les données de santé de la population du bassin de Lacq. (Résultats disponibles fin 2017) L’atlas des épidémies L'OMS met à la disposition des internautes une base de données regroupant les dernières informations des grandes épidémies : tuberculose, rage, choléra, sida, malaria... et la grippe. Il est possible de visualiser en ligne sur une carte et de télécharger. Médicaments - Pharmacologie Distilbène C’était un demi-siècle avant l’affaire du Médiator et plus de vingt ans avant celle du sang contaminé. Entre le moment de son retrait en 1977 et sa mise sur le marché en 1951, on estime à 200 000 le nombre de patientes ayant pris ce traitement. Le Distiblène engendre des malformations jusqu’à la troisième génération comme le thalidomide ou la dépakine. Il a été interdit aux États-Unis en 1971, en Belgique en 1975, au Canada en 1976 (en France 1977), aux Pays-Bas, en Allemagne et en Autriche en 1978 et la gagnante : la Hongrie en 1983. Le sucre produit ultra-addictif est pourtant totalement légal. En 2007 dans le laboratoire du professeur Serge Ahmed de Bordeaux, il a été démontré que des rats cocaïnomanes préféraient, quand on leur en proposait, l’eau sucrée à leur ration de drogue. Le sucre n’est que timidement pointé du doigt en raison des intérêts économiques qui y sont liés, malgré une population qui compte 400 millions de diabétiques et 600 millions d’obèses. 7 dans un triangle : polycarbonate et contient du BPA (Biophénol A). 3 dans un triangle : indique la présence de phtalates. Dépakine Plus de 10.000 femmes auraient pris de la Dépakine, un antiépileptique accusé de provoquer des malformations chez le fœtus, entre 2007 et 2014, affirme "Le Canard enchaîné". (Source Sud-Ouest du 10 août 2016) BRAVO PROBLÈME RÉGLÉ Alerte Codéine Addiction : le phénomène prend de l’ampleur. De plus en plus de mineurs utilisent des médicaments délivrés sans ordonnance pour en faire des cocktails aux effets dévastateurs et parfois mortels. Deux ados sont morts depuis le début de l’année après avoir ingurgité ce médicament détourné en drogue. Les médicaments codéines sont pour la plupart disponibles sans ordonnance. La dépendance s’installe assez vite. (Source le Parisien vendredi 9 juin 2017) ​Prendre de la codéine seulement sur ordonnance (Magnétiseur Carbone, jeudi 13 juillet 2017) Santé Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé hier qu'il avait obtenu le feu vert de l'Union européenne pour son médicament Avastin, pour une forme avancée de cancer du poumon. (Source Sud-Ouest 09-06-16) Après le valsartan, l’irbésartan du laboratoire Arrow Génériques (autre médicament contre l’hypertension) est touché par des rappels de lots suite à la présence d’une substance classée comme cancérigène probable. (Magnétiseur Carbone 12/01/19) Exonération de responsabilité des laboratoires pharmaceutiques Médiator, Vioxx, Distilbène, Isomeride ......Les laboratoires pharmaceutiques bénéficient de l'exonération de responsabilité pour risque de développement, grâce à la directive européenne du 25 juillet 1985, transposée en droit français par la loi du 18 mai 1998. La directive européenne de 1985 permet à chaque État membre par dérogation à l'article 7 point E de maintenir la responsabilité du producteur "même s'il prouve que l'état des connaissances scientifiques et techniques au moment de la mise en circulation du produit par lui ne permettait pas de déceler l'existence du défaut" À partir du moment où la France en informe préalablement la Commission européenne, il ne serait pas contraire à la lettre et à l'esprit de la directive européenne de mettre fin à l'exonération de responsabilité "pour risque de développement" La députée européenne Michèle Rivasi estime urgent de remédier à cette exonération. La ministre de la Santé Marisol Touraine devrait intégrer à sa loi de santé un amendement. Di-Antalvic L'agence européenne du médicament (EMEA) recommande le retrait dans toute l'Europe d'un médicament antidouleur controversé, le dextropropoxyphène (DXP), présent notamment dans le Di-Antalvic en France et à l'origine de surdoses fatales depuis plusieurs années. Le comité de l'Emea pour les médicaments à usage humain, réuni à Londres, a conclu que le risque présenté par ces produits, "particulièrement le risque de surdose mortelle.", était plus élevé que leurs avantages, tandis qu'il n'y avait "pas de preuve que ces (produits) soient plus efficaces" que d'autres. La Commission européenne a soixante-sept jours ouvrables pour donner son avis. Dans la plupart des cas, elle suit celui de l'Emea. (Source Sud-Ouest du 26 juin 2009) Travail (organisation) autre que magnétisme Outil d'évaluation du risque chimique Logiciel disponible gratuitement sur Internet. Il a été développé pendant trois ans par l'Institut national de recherche et sécurité (INRS) en partenariat avec la Direction générale du travail (DGT), des organismes publics de santé et des fédérations professionnelles. À savoir, la CnamTS et l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail. Mais aussi le Conseil national des professionnels de l’automobile, le Syndicat national des industries des peintures, enduits et vernis, l’Union des industries de la métallurgie et l’Union des industries chimiques. « Notre objectif vise à aider les entreprises à s'informer sur les risques chimiques et à repérer les plus dangereux, » résume Nicolas Bertrand, ingénieur chimiste de l'INRS. Les petites entreprises ne font pas le lien entre les produits utilisés quotidiennement par l'entreprise et le risque chimique. Or certains d'entre eux comportent des agents classés CMR (Cancérogènes, mutagènes ou rétrotoxiques) qui peuvent occasionner des cancers par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée. Le logiciel comprend plusieurs étapes. D'abord la phase d'inventaire qui est facilitée par un outil d'analyse d'images. Il suffit de photographier l'étiquette pour que le logiciel reconnaisse les mentions de danger. Seirich propose 3 niveaux d’expertise sachant qu'il s'adresse à différents publics. À savoir les chefs d’entreprise, les responsables QHSE, les médecins, les services de santé au travail ainsi que les chimistes, toxicologues et autres spécialistes des risques chimiques. Pour repérer son niveau, il suffit de répondre au quizz disponible sur le site. Ce dernier propose aussi une aide au repérage de produits et substances dangereuses spécifiques à chaque activité. Il suffit à l'employeur d'indiquer son activité (automobile, média, coiffure, etc.) pour que le logiciel dresse une liste des agents dangereux concernés. Par exemple, en tapant fabrication de béton prêt à l'emploi, l'employeur saura que cette activité présente des risques liés à la présence de poussières inhalables et alvéolaires. Autres logiciels Clarice et Colibrisk. Amiante : préjudice d’anxiété élargi à tous les salariés. La Cour de cassation, dans un arrêt rendu vendredi 05/04/19, a déclaré « qu’un salarié qui n’est pas malade, mais présente un risque important de développer une maladie grave en raison de son exposition à l’amiante, pourra désormais demander réparation de ce préjudice d’anxiété, même si le salarié n’a pas travaillé sur des sites répertoriés par la loi. » Le salarié pourra agir en justice en invoquant « l’obligation de sécurité de l’employeur ». Forbo Flooring Systems FFS publie un livre blanc sur l'amiante, téléchargeable gratuitement, l'ouvrage présente les formations et les réglementations relatives à l'amiante (également des solutions de revêtement de sols). Ne pas oublier les guides très techniques réalisés par l'INRS. Variante de Dilbert Les entreprises affectent les incompétents là où ils feront le moins de dégâts : aux postes de direction. C'est en quelque sorte le prolongement de la loi de Peter. Service pour les personnes âgées et d'aide sociale sans le magnétisme Maison de retraite : l'outil qui facilite la vie des familles Trouver l'établissement le mieux adapté à ses besoins est un casse-tête. Public et gratuit, un site internet est désormais accessible (Source La Nouvelle République du 02 juin 2016) Gratuité des places pour les personnes handicapées Loi n° 2015 - 300 du 18 mars 2015 au JO n° 66 du 19 mars 2015 et article L.241 - 3 - 2 du code de l'action sociale et des familles. (18/05/2015) Les places réservées aux personnes atteintes d'un handicap munies d'une carte européenne de stationnement sont gratuites. Une redevance peut être exigée dans les parcs avec bornes d'entrée et sortie accessibles depuis le véhicule. Le Médiateur européen : Enquêter sur des cas de mauvaise administration ombudsman.europa.eu Le Médiateur européen enquête sur les plaintes pour mauvaise administration (administration insuffisante ou défaillante) de la part des institutions de l'UE. Ces plaintes peuvent lui être adressées par des citoyens, des résidents, des entreprises et des institutions de l'union. Que fait le Médiateur ? Le Médiateur est élu par le Parlement européen pour un mandat renouvelable de cinq ans. En recevant et en examinant les plaintes, le Médiateur contribue à mettre au jour des cas de mauvaise administration de la part des institutions européennes et d'autres organes de l'UE, à savoir des cas dans lesquels une institution de l'UE manque à ses obligations ou les remplit de manière inadéquate, voire commet un acte répréhensible. On peut citer à titre d'exemples : - des pratiques inéquitables ; - une discrimination ; - un abus de pouvoir ; - un défaut ou un refus d’information ; - un retard injustifié ; - des procédures incorrectes. Tout citoyen ou résident d'un État membre de l'UE, de même que toute association ou entreprise y ayant son siège, peut s'adresser au Médiateur européen, il agit en toute indépendance et impartialité et ne sollicite ni ne reçoit d'instruction d'aucun gouvernement ou organisation. Un guide pratique pour le dépôt de plaintes est proposé sur le site internet du Médiateur. Environnement : le magnétiseur est concerné Site d'information du ministère du Développement durable Destiné à tous les publics, ce site d'information traite des risques technologiques ainsi que des risques naturels. Le site d'information du ministère du Développement durable, traite des risques technologiques et industriels : canalisations de matières dangereuses, sites pollués, installations classées, installations nucléaires et s'intéresse également aux risques naturels : retraits-gonflements des argiles, inondations, séismes, mouvements de terrain, avalanches… Le site offre la possibilité de géolocaliser un endroit sur une carte géographique interactive. Dès que l'on commence à renseigner un champ, le système offre des propositions. Filtration de sa recherche en fonction de risques précis : inondation, argile, mouvements de terrain... jusqu'aux installations nucléaires. L'interface de navigation est intuitive, grâce aux icônes qui déroulent des panneaux latéraux interactifs qui affichent des fonctionnalités de recherche ou d'options de cartographie (vues aériennes, fonds de cartes...). Quant aux dossiers thématiques sur les risques, ils reprennent aussi à leur compte l'effort cartographique global et offrent des contenus didactiques, au travers de sous-rubriques : méthodes de détection des risques, acteurs, contexte, gestion du risque, accès aux données (offert les fiches de métadonnées disponibles). Géo risques respecte la directive européenne INSPIRE qui porte sur la mise à disposition et la diffusion vers le public des données cartographiques sur l’Environnement. Savoir plus Le site du collectif associatif dédié aux maladies chroniques, regorge d'informations et de ressources : actus, fiches pratiques ... Cette base de données références les 400 associations membre du réseau INSERM Associations, qui a pour but de rapprocher le monde associatif de la recherche. Sur le site du ministère de la Santé, l'espace "droit des usagers de la santé" donne accès à la liste des associations de patients agréées. Glyphosate : Bonne Nouvelle La Commission européenne a annoncé la prolongation, pour dix-huit mois, de l'autorisation dans l'UE du glyphosate (herbicide). La commission explique attendre que " l'Agence européenne des produits chimiques publie son avis, au plus tard à la fin de l'année 2017 ". (Source Sud-Ouest du 30 juin 2016) Le glyphosate en suspens L'UE n'est parvenue à aucun accord sur le renouvellement de l'autorisation du glyphosate (substance herbicide la plus vendue en Europe). C'est la deuxième fois, après une réunion en mars, que les représentants des états membres renoncent à voter. L'homologation du glyphosate expire le 30 juin 2016. En l'absence de décision, les États membres devront retirer les autorisations de tous les produits à base de glyphosate. Pollution = Avion Découvrez le trafic aérien d'une journée ramené à une vidéo d'une minute, le tout vu de l'espace. tinyurl.com Récupération d'eau de pluie et forages : deux sites utiles Le ministère de l'Écologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer foragesdomestiques.developpement-durable.gouv.fr Deux guides sont téléchargeables sur le site des industriels français de l'eau de pluie (ifep) ifep.info, rubrique Document. Physique - Électricité et l'énergie magnétique Pourquoi reçoit-on parfois un "coup de jus" L'explication tient à l'équilibre électrique qui règne entre les objets. Il y a autant de protons (charges positives) que d'électrons (charges négatives) dans les atomes qui constituent chaque personne, chaque objet. Lorsque des personnes subissent des frottements avec l'air ou d'autres matières, les électrons situés à la surface des atomes peuvent être arrachés et transférés, les protons sont à l'abri dans le noyau des atomes. Le corps frotté perd des électrons et devient positif, le corps qui reçoit les électrons devient négatif. Lorsque vous touchez un corps au potentiel électrique différent du vôtre, "c'est le coup de jus". Compteur Linky : 48 Maires refusent l'installation Au nom du "souci de protection de la santé" des habitants, mais aussi de la protection de leurs données personnelles "qui pourraient être utilisées à des fins commerciales, mais aussi de surveillance et de remise en cause des libertés publiques", une quarantaine de conseils municipaux de petites villes françaises ont voté contre le remplacement de nos vieux compteurs par les Linky. En PACA, c'est le cas Reillanne, dans les Alpes de Hautes-Provence ou de Revest-les-Roches, dans les Alpes-Maritimes. Ailleurs dans le monde, les compteurs intelligents suscitent aussi l'inquiétude. Dans l'Ontario, au Canada, le retrait de quelque 36.000 de ses appareils a été requis. L'État de Californie a autorisé les clients à refuser leur installation. (Source La Provence du 23 mars 2016) Parution d'une loi pour encadrer les ondes électromagnétiques. Potentiellement nuisibles pour la santé, les ondes électromagnétiques dues notamment à la téléphonie mobile et au wifi sont au cœur de la loi n° 2015-136, publiée au journal officiel le 10 février 2015, relative à la sobriété, à la transparence, à la concertation et à l'information. Le risque électromagnétique concerne également le monde du travail, c'est l'objet de la directive 2013/35 UE pour protéger les salariés exposés aux champs et ondes électromagnétiques, elle devrait être transposée d'ici le 1er juillet 2016 en France. (26/02/15) Comparateur de prix gaz et électricité Un comparateur de prix lancé par les pouvoirs publics permet de jauger les offres des fournisseurs et de s'y retrouver. energie-mediateur.fr CERN Octobre 2009, cet automne, le LHC, l'accélérateur de particules géant du Cern, devrait enfin pouvoir redémarrer après un an de réparations suite à la fonte de l'un de ses aimants. youtube.com/user/CERNTV Au CERN, près de Genève, on s'emploie, à grand renfort de millions, à tâcher de balancer des hadrons l'un contre l'autre grâce à un accélérateur de particules de 27 km de circonférence. Le 3 novembre dernier, au moment d'appuyer sur le contact, paf ! Court-jus. On sait maintenant pourquoi : une chouette avait laissé tomber des petits bouts de pain sur le circuit électrique. Quand les hommes tentent de reproduire le big bang, Dieu dégaine son sens de l'humour. (Source Sud-Ouest du 29 novembre 2009) Les feux follets sont le résultat de la décomposition de plantes et de cadavres. Ces flammèches fréquemment bleues ou parfois jaunes se rencontrent de préférence dans les cimetières ou marécages. Les cadavres produisent de la phosphine, un gaz qui s'enflamme au contact de l'air et embrase le méthane, qui est en plus grande quantité et produit par la décomposition des plantes. La dégradation de la phosphine donne le pentoxyde de phosphore et forme une ambiance poisseuse. Le méthane et la phosphine sont classés anaérobies (sans oxygène). Dans les autres phénomènes qui peuvent être faussement assimilés aux feux follets, il y a la présence de roches riches en quartz silicium et arsenic qui créent des effets électriques canalisés en surface par la vapeur d'eau. Magnétiseur Ludovic carbone CERN Astronomie - Cosmologie - Astronautique - Magnétisme L'Univers Tout ce qui nous est familier ne représente pas plus de 5% du continu total de l'Univers, le reste est composé de l'énergie noire (68%) et de matière noire (27%). L'énergie noire serait une force répulsive. Emplissant l'espace de manière uniforme, elle serait responsable de l'accélération de l'expansion de l'univers de plus en plus vite. La matière noire, plus transparente que noire, sensible à la gravité, donnerait par sa masse attractive leur cohésion aux galaxies, aux amas de galaxies, etc. Quelque chose dans le ciel vous intrigue ? Vous vous demandez de quel objet il peut bien s’agir ? Voici le site qu'il vous faut. Vous y trouverez non seulement la position des comètes, planètes et autres étoiles, mais aussi celle des satellites, de la Station spatiale internationale. heavens-above.com 1959, cette année-là Alors que l'Amérique voit ses fusées exploser au décollage avec régularité, l'URSS consolide son avance technologique avec Lunik 2. Après un vol de trente-trois heures, cette minuscule capsule pesant moins de 400 kg est le premier objet terrestre à atteindre la Lune, en s'écrasant dans la Mer de la tranquillité. Géographie -Voyages ​Voir la carte du Parc des Landes de Gascogne qui recense les sources guérisseuses, pour passer un moment dans la nature landaise. Paris Visiter Paris par petits carrés de couleur ou en bas cliquer sur accueil, autre astuce de visite. paris1900.lartnouveau.com Religion - Spiritualité DALAÏ-LAMA Le chef spirituel en exil du bouddhisme tibétain pourrait rompre avec une tradition multiséculaire et appeler à des élections démocratiques, avant sa mort pour désigner son successeur au lieu de compter sur la réincarnation. (Source Sud-Ouest du 22 novembre 2007) Renseignements divers : le magnétiseur conseille Peut-on laisser des instructions pour sa fin de vie ? Oui, à la question peut-on indiquer à l'avance son désir de fin de vie ? une loi du 2 février 2016 est très claire. Tout le monde peut indiquer à l'avance par un écrit daté et signé son choix de fin de vie. Si vous êtes frappé par une maladie, un accident ou toute autre cause qui pourrait vous empêcher d'exprimer votre volonté, les directives données : limitation, arrêt ou refus des traitements gagnent sur la vie des médecins ou des proches. Ils sont obligés de s'y plier. Il est évident, qu'il peut avoir un léger délai en cas d'urgence vitale, le temps nécessaire pour eux de vérifier l'existence ou non d'un tel document. C'est pour cette raison que je vous conseille vivement d’indiquer à vos proches ou à toute autre personne la présence d'un tel document. Quelques biens que l'État vend : economie.gouv.fr/cessions Sentinel , un site global facile d'accès sentinelprotects.com , dédié à l'ensemble des utilisateurs de solutions Sentinel (traitement des circuits de chauffage central), possède différents points d'accès selon que l'internaute est particulier, installateur, prescripteur ou collectif/tertiaire. Chacune de ces entrées permet d'accéder, parmi d'autres fonctionnalités, à une vidéo explicative ainsi qu'à de nombreuses recommandations. Pour consulter mes dernières infos vous pouvez aller sur la page d’accueil . ​

  • Magnétiseur | Covid-19

    Magnétiseur Covid-19 ou maladie à coronavirus Virus grippe ou chimère nocebo #virusgrippe Lire la vidéo Facebook Twitter Pinterest Tumblr Copiez le lien Lien copié Nouvelles informations sur la COVID-19 Quand faire un test antigénique pour la COVID-19 ? Une fois de plus, j’ai raison. Il est juste dommageable que l’eau doive couler sous le pont avant de prendre mes propos en considération. Les choses s’arrangeront lorsque j’aurai reçu un prix Nobel. C’est au bout de quatre jours après les premiers symptômes que la charge virale est à son maximum. Faire les tests trop tôt peut suggérer un manque d’efficacité des tests. Le plus ennuyeux est que le maximum de contagiosité concorde avec le pic de charge virale. « Les virus qui mutent beaucoup, tels les COVID et VIH, rendent, à plus ou moins court terme, l'efficacité vaccinale temporaire. » Nouvel échec vaccinal contre le virus du sida. Cela fait 30 ans que toutes les tentatives de vaccin contre le VIH ont échoué. Le dernier échec est celui de Johnson Johnson qui utilise une technologie identique à celle employée pour son vaccin contre la COVID. Après 2 ans de recul, ils savent que la protection n'est que de 25%. (2021) ​ Contre la Covid-19, il y aurait une alternative à la vaccination, plus rapide à développer et plus simple à mettre en œuvre : le leurre. ​ Le principe : faire fixer le virus sur des leurres dont il ne peut plus se libérer, ce qui l'empêche d’infecter des cellules. Par la suite, il est éliminé naturellement par l'organisme. ​ Ces leurres sont des petites protéines (peptides) qui miment l’ACE2. Elles ne suscitent pas de réactions immunitaires et ne sont pas toxiques biologiquement. ​ La COVID-19 a pour elles une plus forte affinité qu'avec les cellules humaines. ​ Leur administration pourrait se faire à titre préventif sous forme de spray nasal et thérapeutique via des tablettes sublinguales qui tapisseraient les muqueuses des voies aériennes supérieures. ​ Vaccins « ancienne génération » Vaccin à adénovirus Comment distinguer la Covid-19 et la grippe Pour ou contre le port du masque systématique à l'accouchement ? ​ La situation hors-norme de cette multitude de candidats vaccins à l'étude augmente les besoins de volontaires pour tester la tolérance et l'efficacité de ces vaccins. Jusqu’à présent, aucune des études cliniques entamées n'a eu recours à des patients français. ​ Depuis jeudi 1/10/2020, tout français adulte qui le souhaite peut s'inscrire en ligne pour participer à des essais cliniques de phase 2 et 3 sur la plateforme https://www.covireivac.fr . Il n'y a pas de limite d'âge ni de prérequis en matière de santé. Le but, au contraire, est de recruter des profils variés surtout vulnérables au coronavirus. Même les personnes ayant déjà eu la Covid-19 peuvent également participer. Les volontaires des régions les plus touchées seront vraisemblablement privilégiés, car il faut qu'ils soient exposés au virus dans leur quotidien pour mesurer l'efficacité du vaccin. ​ Comme toujours, les participants aux essais n'ont pas l'assurance de recevoir les vaccins. Certains auront des injections de placebo sans le signaler pour éviter les biais d'interprétation, ce sont des individus contrôle. Quant au risque encouru … ​ Le but est d'identifier plusieurs milliers de volontaires, recevant une indemnité pour les dédommager du temps et des contraintes subies affin de réaliser : ​ 5 essais de phase 2 avec une centaine de participants chacun. Elles visent à estimer la dose optimale de traitement, mesurer la réponse immunitaire et vérifier l'innocuité de l'injection ; 3 essais de phase 3 avec des milliers d'individus. Ils évaluent la protection du vaccin dans la vie réelle. Dernière étape avant la demande de mise sur le marché. Les premiers essais devraient débuter en France début 2021. L'enjeu de l'initiative est double : ils permettent aux scientifiques hexagonaux de rester dans la course et de faire avancer la recherche internationale. ​ 24 centres d'investigation clinique seront répartis sur le territoire. Ils accueilleront les volontaires pour les injections et le suivi médical d'accompagnement. Liste de questions et réponses sur la Covid Covid-19, la piste des anticorps monoclonaux. Comment fonctionne l’immunité ? Quelle est la durée de l’immunité ? Y a-t-il l’espoir d’une fin de l’épidémie Covid-19 ? Quels sont les risques de recontamination au Covid-19 ? Est-ce que le Covid-19 peut rester dans l’organisme ? Quelle est la cible du Covid-19 ? Quel traitement contre le Covid-19 ? Le virus mute-t-il ? Quelle sera l'efficacité du vaccin ? Est-ce que la pandémie s’étend ? Y a-t-il un risque d'une seconde vague ? Covid-19 : travailleurs à risque. Covid-19 : circulation sanguine. Prise précoce ou non d'un anticoagulant ? Pourquoi ces thromboses ? Inflammation vasculaire 2 théories : Pourquoi des jeunes et des non jeunes refusent de porter le masque ? Des visons contaminés abattus aux Pays-Bas. Moins de médicaments contre le Covid-19. UV-C et Covid-19. 51 tests ont été validés Grippe porcine, fin juin 2020 Zoonoses Bonne nouvelle Maladie professionnelle et Covid-19 Premier cas de contamination intra-utérine L’anosmie Porter des lunettes de vue protège-t-il du Covid-19 ? Tests antigéniques rapides ? projets vaccinaux (blog/post) La persistance du coronavirus sur les surfaces du quotidien. Existerait-il d’autres solutions pour ceux qui refusent le vaccin ? (blog/post) L'anticorps monoclonal d’Eli Lilly Covid long Inflammation vasculaire 2 théories : Covid-19, la piste des anticorps monoclonaux ​ L'intensité de la pandémie bat son plein en Amérique latine et semble rebondir en Asie. Une question est de premier plan : Combien de temps l'immunité conférée aux 8 millions (8.884.000) de personnes qui, dans le monde, ont à ce jour (21 juin 02020) survécu après avoir contacté le Covid-19 (465.000 sont décédés dans 196 pays et territoires) va-t-elle durer ? Peuvent-elles être contaminées de nouveau ? Si la réponse est non, comment rendre un vaccin rentable ? Comment fonctionne l’immunité ? ​ L'immunité se composent de 2 grandes catégories : ​ 1) L’innée est la première ligne de défense de l'organisme composé des barrières physiques qui sont : la peau et les muqueuses ; le mucus et les sécrétions ; les globules blanc neutrophile et les macrophages - nos cellules fantassins ; les cytokines stimulent les défenses immunitaires. 2) L’adaptative Dont le rôle est de protéger l'organisme au cas où un organisme l’attaque de nouveau. Elle se compose de 2 formes qui se complètent : l'humorale produit des immunoglobulines (anticorps) qui neutralisent l’infection au moyen des lymphocytes B ; la cellulaire utilise les lymphocytes T qui se composent de CD8+ (leur travail détruire les cellules infectées) et de CD4+ pour coordonner et diriger les attaques des CD8+. Quelle est la durée de l’immunité ? ​ La durée de l'immunité adaptative après infection par un coronavirus est très variable. ​ Pour la pandémie du Sras-CoV, en 2002-2004, très agressive, mais heureusement de faible ampleur, on dénombre 8096 infectés dans 30 pays et 774 décès. Les anticorps des survivants ont persisté environ 3 ans. En revanche, les anticorps liés aux coronavirus responsables de rhumes bénins persistent seulement quelques mois. Dans le cas du Covid-19, les anticorps deviendraient faiblement neutralisants après un délai de 3 semaines à 3 mois. Les tests sérologiques ne concernent que la présence ou non d'anticorps (immunité humorale). Ces tests ont beaucoup de faux négatifs, donc leur fiabilité est loin d'être parfaite. ​ Y a-t-il l’espoir d’une fin de l’épidémie Covid-19 ? Une bonne nouvelle serait l'existence de immunités croisées : Des infections anciennes à coronavirus de type simples rhumes auraient la capacité de protéger une part non négligeable de la population contre le Covid-19. Il y aurait une immunité de groupe atteinte plus rapidement que prévu provoquant la fin de l’épidémie. Cela grâce à la présence de CD8+ et CD4+ dirigées contre la protéine Spike. Le virus utilise cette protéine pour rentrer dans les cellules. Quels sont les risques de recontamination au Covid-19 ? En ce moment on parle fréquemment du risque de recontamination à court terme, mais aucune preuve tangible ne soutient pour l'instant cette idée. ​ Est-ce que le Covid-19 peut rester dans l’organisme ? ​ Les virus qui peuvent rester latents dans l'organisme dans les réservoirs cellulaires sont des virus à ADN, alors que le Covid-19 est un virus à ARN, la réponse est non. ​ Quelle est la cible du Covid-19 ? Le virus cible le récepteur ACE2 pour pénétrer dans les cellules humaines. Il a été identifié 14 anticorps qui neutralisent ce récepteur, le BD-368-2 serait le plus puissant. Des études vont débuter chez l'homme. Cet anticorps monoclonal pourrait être disponible dès l'hiver prochain et être donné à titre préventif et curatif Quel traitement contre le Covid-19 ? L’anticorps monoclonal (BD-368-2) pourrait être disponible dès l'hiver prochain et être donné à titre préventif et curatif. Il pourrait être produit à grande échelle et permettre l’attente, dans un délai de 12 à 24 mois, d'un vaccin conférant une immunité cellulaire et humorale ou l’un des deux. Il y a également la technique de l’injection de plasma de personnes guéries qui n’est pas applicable partout, même si elle semble fonctionner. ​ ​ Le virus mute-t-il ? ​ Depuis son émergence plus, de 30 mutations du virus ont été identifiés. ​ Les agents très contagieux tentent par ce processus naturel de se renforcer pour devenir plus résistants et plus agressifs lorsqu'ils se multiplient. Leur comportement ne change que pour certaines mutations. ​ La mutation D614G augmenterait la contagiosité et la vitesse de reproduction du virus. Par sa progression, elle pourrait devenir la souche dominante. Elle touche la protéine Spike que le Sars-CoV-2 utilise pour infecter les cellules humaines. ​ Quelle sera l'efficacité du vaccin ? Nous sommes en droit de nous inquiéter sur l'efficacité du vaccin pour 2021, car beaucoup de projets vaccinaux n’ont pris pour référence que la souche initiale de Wuhan et ont estimé que la mutation Sars-CoV-2 était peu probable à court terme. ​ ​ ​ Est-ce que la pandémie s’étend ? ​ En Europe elle faiblit, mais alors que le nombre de nouveaux cas dans le monde était de 100.000 deux mois après le début de l’épidémie, nous sommes désormais à 100.000 nouveaux cas par jour. ​ Le continent africain très épargné jusque-là voit la propagation de la maladie principalement dans 3 pays : le Nigeria, le Soudan et l'Afrique du Sud. ​ Bombay et New Delhi sont des agglomérations très peuplées et ont des services de soins intensifs saturés. Les habitants des campagnes bloqués dans les villes ont été autorisés à retourner chez eux, ce qui a permis de diffuser le virus en milieu rural et dans les villes des états indiens traversés par ces trains spéciaux. ​ L’Inde recense 410.461 cas et 13.251 décès, si ces chiffres sont en forte augmentation, ils restent toutefois inférieurs à la France, alors que ce pays possède 1,4 milliard d'habitants. ​ L’épidémie aux États-Unis avec ses 2.311.345 cas et 121.609 décès : l'épidémie aurait franchi son pic et amorcerait une décroissance avec une baisse des décès journaliers, avec un déplacement de l’épicentre de New York vers les états du sud, de l'ouest et du centre. En revanche, en Amérique Latine et principalement au Brésil la situation est très préoccupante où la population n'est pas confinée et les communiqués sur les décès sont occasionnels. Y a-t-il un risque d'une seconde vague ? ​ Il y a eu 3 rebonds où l'épidémie était déjà passée : début mai à Singapour pour des ouvriers du bâtiment, fin mai à Séoul pour une centaine de personnes contaminée dans une boîte de nuit et le dernier à Pékin où 158 personnes ont été infectées au marché de gros de Xin Fadi. Le danger vient des sujets asymptomatiques qui sont difficilement détectables. ​ Nombreux sont ceux qui pensent que d'ici à l'automne et l'hiver prochain d'autres rebonds surviendront, alors pourquoi être aussi laxiste dans ce contexte ? ​ Covid-19 : travailleurs à risque ​ Le protocole de déconfinement qui a assoupli les règles sanitaires en entreprise prévoit que les personnes à risque de forme grave de Covid-19 peuvent rester en télétravail jusqu'au 31 août 2020. En cas impossibilité d’exercer leur profession à distance, elles bénéficient de la prolongation jusqu’à cette date du dispositif d'arrêt de travail simplifié. ​ Covid-19 : circulation sanguine. ​ Après les cellules des voies aériennes, le Sars-CoV-2 attaque particulièrement celle des vaisseaux. ​ Prise précoce ou non d'un anticoagulant ? ​ Il apparaît évident que les lésions vasculaires, artérielles et veineuses qu'il induit sont la source de formes graves et de cas mortels. Ces lésions entraînent des embolies pulmonaires ou la défaillance d'organe, cœur, cerveau et rein. La création de multiples microthromboses dans les vaisseaux pulmonaires empêche de nombreux patients d'être bien ventilés et décèdent. ​ Il a été observé des atteintes artérielles, aortiques, carotidiennes, cérébrales, rénales, digestives. Des sujets ayant des artères saines ont fait des infarctus du myocarde inhabituels à cause de thromboses coronaires, parfois avec complication d'insuffisance cardiaque cause de décès. L'occlusion de vaisseaux millimétriques provoque des micro-engelures. ​ Une prévention par anticoagulant ne semble pas suffisante. Il pareil utile d'administrer en soin intensif une anticoagulation forte et non pas seulement préventive. ​ Pourquoi ces thromboses ? ​ Toute infection favorise la survenue de thrombose veineuse, mais le tropisme vasculaire du Sars-CoV-2 va bien au-delà. Le virus attaque directement les artères et les veines. Il cible spécifiquement les cellules dites endothéliales qui forment une couche en contact permanent avec le sang et qui réagit avec tous les éléments circulants. ​ Ces cellules sont équipées du récepteur ACE2 utilisé par le virus pour pénétrer dans les cellules humaines. La période de charge virale dure 5 à 7 jours, et si la réaction immunologique de défense de l'organisme est trop violente, activation massive de cellules macrophages, cela crée des lésions majeures là où résident les virus dans les poumons et les vaisseaux notamment. Les cellules endothéliales endommagées engendrent des troubles plus ou moins diffus de la coagulation (thrombose). Cela concerne les vaisseaux de quelque calibre qu'ils soient et n'importe où dans l'organisme. ​ Inflammation vasculaire 2 théories : ​ La première, l'infection est d'abord pulmonaire et les thromboses ne sont qu'un mécanisme parmi d'autres. La preuve, cela n'est pas constant chez tous les malades ; La deuxième, et la conclusion des autopsies sur patients décédés qui montrent une coagulation diffuse des petits vaisseaux artériels qui bordent les alvéoles pulmonaires, un endothélium partout abîmé où modifié. Dans ce cas, en début d'infection, la prise systématique d'un anticoagulant à dose préventive serait amplement justifiée. ​ Pourquoi des jeunes et des non jeunes refusent de porter le masque ? ​ Dans les 2 cas, c'est l'égoïsme qui les gouverne. Les plus jeunes pensent à tort qu'ils ne risquent rien, que leurs enfants ne risquaient rien non plus et que si des personnes plus âgées meurent de leurs fautes cela ne les dérangent pas du tout. Quant aux plus âgés, ils partent du principe qu’ils ont bien vécu et tant qu’ils ne sont pas malades cela n'a pas d'importance et que leurs petits enfants ne risquent rien. Il serait temps de faire preuve de sociabilité, responsabilité, respectabilité et fraternité envers les autres dans ce domaine comme d'ailleurs les autres, tout le monde serait en réalité gagnant. Les 2 informations qui vont suivre vont peut-être aider à faire les bons choix de comportement : L’infection par les coronavirus saisonniers n’offre pas de protection contre l’infection par le virus Sars-CoV-2 et les autres maladies associées, comme le syndrome de la maladie de Kawasaki. Les enfants et les jeunes adultes ne sont pas protégés. Même s'il est vrai que si dans un premier temps on a injecté des sédatifs mortels aux personnes d'un âge certain au profit de place pour les plus jeunes, que se passerait-il s'il y avait trop de jeunes adultes malades en même temps, est-ce que cela se passerait avec le système pile ou face ? pour éviter ce choix, il est peut-être temps de se respecter et de respecter les autres. ​ Des visons contaminés abattus aux Pays-Bas. ​ Dans 20 élevages, des cas de visons contaminés au Covid-19 conduisent à l'abattage de dizaines de milliers de ces mammifères. L’abattage des 12.000 dernières mères, de la dernière ferme, a eu lieu lundi 12/7/2020 et 2 employés d'élevage auraient contacté le Covid-19 via des visons. ​ Moins de médicaments contre le Covid-19. ​ Discovery et Solidarity (les essais cliniques européens) ont abandonné le traitement ritonavir/lopinavir suspecté d'effets indésirables et jugés inefficaces. Les 2 essais ne portent maintenant que sur le remdesivir. Au sein de l'UE, la mise sur le marché conditionnelle vient d'être obtenue. ​ L’OMS a entériné l'abandon de l’hydroxychloroquine. ​ ​ UV-C et Covid-19 ​ Les rayons ultraviolets UV-C sont présents dans le rayonnement solaire et ont une longueur d'onde inférieure à la lumière visible. Ils sont nocifs pour la peau, mais heureusement filtrés par la couche d’ozone. ​ Ils tuent 90 à 99 % des bactéries et virus selon le temps d'exposition et la distance. ​ Les tests ont d'ailleurs démontré que, si le virus de la grippe est détruit avec des radiations de 6 mégajoules, le Covid-19 lui résiste à des radiations de 70 mégajoules. ​ La vente aux particuliers d’appareils à rayonnement UV-C est interdite. ​ Pour les professionnels, il y a par exemple le Deeplight (Deliled). Un robot qui coûte 2.000 € et qui élimine les microbes d’un lieu clos en 30 minutes pour une pièce de 20 m2. ​ 51 tests ont été validés, la liste se trouve sur : https://covid-19.sante.gouv.fr/tests , mais ils n'offrent pas tous la même finesse de détection et, pire, certains fabricants n’ont fait valider leurs tests qu'une seule fois, ne permettant pas un suivi de la qualité de la production industrielle. Leur prix d'achat varie de 5 à 12 €. Les pharmacies, depuis le 11 juillet 2020, sont autorisées à réaliser des tests rapides d'orientation diagnostique (TROD). Ces tests sérologiques sont effectués à partir du prélèvement d'une goutte de sang mis en contact avec une bandelette contenant un antigène reconnaissant la présence d'anticorps contre le Covid. En quelques minutes, le résultat apparaît permettant de savoir si on a fabriqué des anticorps et indique une infection passée. Si le test se révèle positif, la personne qui a été infectée par le Sars-CoV-2 sera invitée à se rendre dans un laboratoire de biologie médicale pour subir un test sérologique permettant de confirmer le résultat du Trod et une PCR, car il est important de savoir si elle est toujours porteuse du virus. Ces 2 derniers sont remboursés s'il y a prescription médicale. Le prix du test Trod est entre 20 et 25 € non remboursé. Pour information, le prix pour un test complet en laboratoire est 45 €. Outre le fait que ces tests génèrent un certain nombre de faux positifs, on pense qu'on a développé des anticorps, mais il n'en est rien et de faux négatifs, des anticorps que l'on possède ne sont pas détectés ; Il ne faut pas baisser la garde prématurément, même en cas de résultats positifs, car il est loin d'être certain que la protection immunitaire est efficace contre une réinfection. Et rien ne prouve que l'on ne puisse pas excréter à nouveau le virus même sans être soi-même malade. Le test de détection rapide (TDR) réalisé par un biologiste médical, le test rapide d'orientation diagnostique (TROD) réalisé par un autre professionnel de santé dans son officine ou à son cabinet et l’autotest fait par le patient lui-même (interdit à la vente par la haute autorité de santé !) sont des produits identiques à part d'éventuels changements subtils de design. ​ ​ Bonne nouvelle : L'encadrement des prix des masques à usage unique ainsi que des gels et solutions hydroalcooliques est prolongé jusqu'au 10 janvier 2021, alors qu'il devait initialement expirer avec la fin de l'état d'urgence sanitaire. ​ ​ Maladie professionnelle et Covid-19 ​ La reconnaissance en maladie professionnelle permet une prise en charge des soins à 100 %, mais également une prise en charge plus favorable des indemnités journalières, ainsi que de l'indemnité rente où capital en cas d'incapacité permanente et enfin s'ajoute une rente versée aux ayants droit en cas de décès. ​ Procédures facilitées : tous les soignants des établissements médicosociaux et sanitaires, les personnels non soignants travaillant en présentiel dans ces structures ainsi que les personnes assurant l'accompagnement et le transport des malades et les professionnels de santé libéraux atteints d'une forme sévère de COVID-19 (nécessité d'une oxygénothérapie) verront leur maladie automatiquement et systématiquement reconnue comme une maladie professionnelle. ​ Pour les non soignants, la reconnaissance sera facilitée, les comités régionaux seront remplacés par un comité unique de reconnaissance nationale dédiée au Covid-19 et assurera l’homogénéité du traitement des demandes. Aucun taux d'incapacité permanente ne sera exigé dans le cadre de cette procédure simplifiée. ​ ​ Premier cas de contamination intra-utérine ​ Le premier cas confirmé de contamination intra-utérine au Covid-19 est arrivée en mars 2020. Le nouveau-né de sexe masculin souffrait de symptômes neurologiques associée au Covid-19. ​ Cela peut se produire par la transmission de la mère au fœtus via le placenta dans les dernières semaines de grossesse mais cela est très rare. ​ Pas plus de 2% d'enfants nés de mères souffrant du Covid-19 ont été testés positifs au virus et encore moins ont développé des symptômes graves. ​ L’anosmie ​ Il est connu que la perte de l'odorat peut être liée à des infections respiratoires virales. ​ Les mécanismes ne sont pas encore très clairs : un gonflement de la muqueuse nasale fermerait la feinte olfactive bloquant la transmission des odeurs au cerveau ; le virus envahirait le système nerveux central et le bulbe olfactif (des IRM auraient montré des atteintes de ce bulbe olfactif) ; le virus pourrait ne pas infecter directement les neurones olfactifs, mais des cellules de soutien riches en récepteurs ACE2 provoquant une perte massive de neurones olfactifs. ​ 50 % des patients récupèrent leur odorat dans les 15 jours, 35 % dans les 2 mois et 15 % pour lesquels c'est plus long. ​ Des cellules souches, présentes dans le nez, permettent aux neurones olfactifs de se régénérer, mais pour un fonctionnement optimal ils ont besoin d'une rééducation olfactive. Il suffit de respirer 7 odeurs simples et différentes 3 fois par jour. ​ Il est probable que cette réaction inflammatoire intense provoquant la perte d’odorat soit une réponse de l'organisme pour empêcher le virus de se répandre dans le reste de l'organisme et protéger ainsi les poumons. Ceci expliquerait pourquoi dans les formes sévères, voire critiques (syndrome de détresse respiratoire aiguë), seulement 7 % des patients ont une anosmie. Pour les formes modérées (pneumonies), on en trouve 4,5 % et pour les formes légères le pourcentage décolle à 85 %. ​ ​ Porter des lunettes de vue protège-t-il du Covid-19 ? ​ Le port de lunettes est un petit plus. ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ Il y a 2 voies potentielles d'infection par les yeux : ​ La voie conjonctivale. On sait que dans la conjonctive, la muqueuse oculaire, il y a des récepteurs pour le virus. La voie lacrymale. Lorsque les larmes contaminées s'écoulent dans les fosses nasales, elles affectent les voies respiratoires. 10 % des patients atteints de la Covid-19 présenteraient des manifestations oculaires de la maladie (conjonctivite). Les protections oculaires : les lunettes, les visières ou les écrans faciaux ont un double rôle, elles protègent des gouttelettes infectieuses et elles empêchent leurs porteurs de se toucher les yeux (ce geste est reproduit inconsciemment une dizaine de fois par heure). ​ Il est recommandé de porter des lunettes de protection qui sont beaucoup plus larges que les lunettes de vue qui ne suffisent pas. ​ Cette voie de contamination restant secondaire, il faut mettre des lunettes de protection lorsque cela est utile sans les porter tout le temps. ​ ​ Les tests antigéniques rapides permettent de livrer un résultat en moins de 30 minutes. (Prix : 10 €) ​ En recherchant une protéine du virus, ils sont bien adaptés au dépistage de masse et permettent de faire le tri dans la population entre les sujets négatifs ou peu contagieux et les sujets très contagieux qu’ils identifient. ​ Question : des trois tests les mieux évalués par l’AP-HP, deux sont de PME françaises, la firme AAZ, et Biosynex, le troisième, est du groupe américain Abbott. Où Olivier Véran, ministre de la Santé, a-t-il acheté 5 millions de tests antigéniques le jeudi 17 septembre ? Ces tests ne sont pas assez performants pour se substituer au test virologique PCR. ​ Ils pourraient faire rater 50 % des personnes positives à la Covid, car leur sensibilité est de l'ordre de 80 % chez les personnes ayant des symptômes depuis moins de 3 jours. Cette sensibilité tombe à 60 % au-delà de 3 jours et à 40 % seulement après 8 à 10 jours. ​ La sensibilité est la probabilité d'obtenir un test positif quand la personne est malade, c'est ce qui indique son aptitude à identifier l'agent viral. ​ Il ne faut pas confondre la sensibilité avec la spécificité d'un test qui est sa capacité à distinguer, dans ce cas présent, le Sars-CoV-2 avec un autre virus (95 % sont l’exigence de la norme française). ​ Le test antigénique requiert un prélèvement des cellules par écouvillonnage naso-pharyngé comme pour la PCR. Il identifie la capside du virus, la structure protéique qui entourent l’ARN, au lieu d'identifier le virus par la présence de cet acide nucléique. ​ Roche Diagnostic a un test PCR qui permet de détecter simultanément aussi bien le Sars-CoV-2 que les virus de la grippe A ou B, en 15 minutes. ​ La Haute Autorité de santé a élargi aux personnes asymptomatiques, (après sa première autorisation pour les patients symptomatiques), l'autorisation des prélèvements par un écouvillon au fond de la gorge (oropharyngé), pris 37 €. ​ Encore une confusion : alors qu'un arrêté publié au journal officiel le 16/9/2020 stipule : ​ le test antigénique est prescrit seulement pour les personnes asymptomatiques et les cas contacts ; un résultat positif doit être confirmé par un test virologique. La HAS précise : ​ le test est réservé aux personnes symptomatiques, présentant des signes d'une infection par un virus constaté par un médecin ; qu'il n'est pas nécessaire de vérifier le résultat par un test PCR s’'il est réalisé par un établissement de santé ou un laboratoire de biologie médicale. Prix du spectromètre pour analyser les échantillons : 20.000 €. LC - Jeudi 24 septembre 2020 ​ ​ Comment distinguer la Covid-19 et la grippe ​ La perte d'odorat (l’anosmie) est « le » symptôme qui différencie certainement le mieux la Covid de la grippe ou du rhume. ​ La grippe a un schéma typique de fortes fièvres : pendant 3 jours, fièvre à 40° ; baisse de la fièvre pendant une journée ; puis, reprise de la fièvre à 40° pendant à nouveau 3 jours. De plus, la grippe donne plus fréquemment une forte fièvre. ​ L'absence de fièvre, de la toux, du nez qui coule, de maux de tête ou de gorge, de la fatigue fait plutôt pencher en faveur d'un rhume. La fièvre en cas de rhume dure généralement moins de 24h. Ne pas oublier qu'il est possible d'avoir la Covid sans avoir de fièvre. ​ Les éternuements sont plutôt le signe d'un rhume. ​ Les maux de tête paraissent un peu plus fréquents dans le cas de la Covid. ​ Les symptômes d'une respiration difficile, d'une diarrhée ou des douleurs musculaires laissent présager une grippe ou une Covid. Généralement, les bronches ne sont pas atteintes lors d'un rhume. ​ Ces informations n'ont pas pour but de poser un diagnostic. ​ Cette année, la vaccination contre la grippe sera inévitablement mise encore plus en avant. Une personne vaccinée (suivant son âge, …) aurait hypothétiquement 5 chances sur 10 de ne pas développer la grippe. Quel est le pourcentage pour une personne non vaccinée ? ​ Nous pouvons souhaiter que les gestes barrières, le port du masque et le lavage des mains (qui paraît nouveau pour certaines personnes) diminuent les infections hivernales. ​ Ne pas oublier : jusqu’à preuve du contraire, il faut considérer toute infection comme une infection Covid. Continuer à vivre normalement et se dire que ce n'est pas grave, c'est faire prendre un risque à la collectivité (santé et économique). Même en cas de grippe, s'isoler le temps des symptômes est utile pour ne pas participer à la propagation d'une maladie qui est également dangereuse. ​ Il est également possible de distinguer la grippe A ou B du Sars-CoV-2 au moyen d'un test PCR de Roche Diagnostic avec un résultat en 15 minutes. ​ ​ Pour ou contre le port du masque systématique à l'accouchement ? ​ Des femmes, qui étaient gênées pour respirer avec le masque et qui réclamaient de le retirer, ont subi des situations d’affrontement avec des soignants leur imposant le port du masque. ​ Le Collège National des Gynécologues Obstétriciens de France (CNGOF), après un long débat interne, a publié un avis qui indique que pour les femmes asymptomatiques, le port du masque pendant l'accouchement reste recommandé en présence des soignants, mais ne peut être imposé. ​ Le port du masque peut favoriser la résurgence des traumatismes anciens dus à des violences sexuelles ou physiques. ​ ​ La persistance du coronavirus sur les surfaces du quotidien. ​ La première chose à retenir : le coronavirus est éliminé en 15 secondes, après usage d'une solution hydroalcoolique à 80 %. ​ Quand la température baisse, la durée de vie de Sars-CoV-2 augmente. ​ Information importante pour ne pas stresser après la lecture de ce qui va suivre : les quantités détectées ne seraient certainement pas suffisantes pour affecter une personne, car si l'on se base sur les recherches effectuées sur le SRAS, les surfaces ne seraient plus contaminantes passé le délai de 14 jours maximum, en partant du principe qu’il faut quelques centaines de particules sur une surface pour qu'elle devienne contaminante. ​ De plus, toutes les expériences ont été réalisées avec une atmosphère à 50 % d'humidité et avec aucune lumière. Or, nous savons qu'une forte humidité dégrade le virus et l’absence de lumière évite les rayons UV qui détruisent également le virus. ​ Au bout de 28 jours, à 20°, il est toujours sur les surfaces d’inox, de verre, de vinyle, des billets de banque et du plastique. La seule matière épargnée est le coton, d'où l'importance de se laver les mains. ​ Il faut également garder en mémoire que le coronavirus résiste, en moyenne, 9h sur la peau dans une atmosphère à 50 % d'humidité et à 25°. Par comparaison, le virus de la grippe dans les mêmes circonstances tient 1h48’. ​ ​ Vaccin à adénovirus Cette technologie présente des risques : il a été démontré que l'ADN du vecteur peut occasionnellement s’intégrer dans le génome de la cellule hôte de façon aléatoire. Il ne peut être écarté qu'il interagisse alors avec certains de nos gènes et dérègle des mécanismes cellulaires. Contrairement aux vaccins à ARN qui déposent des instructions génétiques dans l'espace cellulaire sans possibilité d'incorporation dans nos génomes pour être lus, les vaccins à adénovirus, quant à eux, injectent leurs instructions, sous forme d’ADN, dans le noyau des cellules. les virus vecteurs dit inoffensifs peuvent quand même affecter des cellules où se trouve un dysfonctionnement et alors aggraver une maladie en cours ignorée ou non ; les vaccins à adénovirus et à ARN utilisent un seul antigène vaccinal pour immuniser les personnes : la protéine Spike. C’est leur principal défaut face à un virus qui produit de nombreux variants. Il mute souvent en modifiant Spike en permanence. Par exemple, le vaccin AstraZeneca est inefficace contre le variant sud-africain. Sa protection n'est que de 22 %. La raison est simple : Spike n'étant plus reconnu par notre immunité, le vaccin ne sert à rien. Les 3 vaccins utilisant des adénovirus comme vecteur d'immunisation sont : Astra Zeneca (université d’Oxford au Royaume-Uni). Une étude sur environ 17.000 personnes lui donne un taux de protection de 70 % ; La vaccination du personnel soignant a été suspendue en raison d'effets indésirables trop nombreux et trop intenses dans les hôpitaux bretons du CHU de Brest, de Rennes et de Morlaix. 25 % des personnes vaccinées ont notamment eu des symptômes grippaux avec forte fièvre (39 degrés) entraînant des arrêts de travail pendant au minimum 24h. Spounik V de l'institut de recherche Gamaleya de Moscou sous l'égide des autorités russes. Une étude sur environ 20.000 personnes lui donne un taux de protection de 91,6 %. Avec des risques d’apparition des symptômes grippaux seulement dans 1 cas sur 500 vaccinés ; Janssen Pharmaceutiqua, filiale du laboratoire américain Johnson et Johnson en Belgique. Une étude sur environ 43.000 personnes lui donne un taux de protection de 72 %. Avec des risques d’apparition des symptômes grippaux seulement dans 1 cas sur 500 vaccinés. Ils sont loin des 94 % d’efficacité des vaccins à ARN. Toutefois, ils sont au-dessus des 50 % d'efficacité qui est le seuil exigé par les agences du médicament dans le monde. Ils utilisent tous les trois des adénovirus inoffensifs qui servent à transporter une information génétique pour permettre de produire la protéine Spike du Sars-CoV-2. Cette protéine permettrait au système immunitaire d'identifier l'ennemi et de déclencher la réaction immunitaire nécessaire pour lutter contre lui. ​ Ces vaccins ont l'avantage d'avoir une logistique qui répond au besoin d'une vaccination rapide et large avec une conservation durable à des températures de 2 à 8 degrés (les vaccins à ARN ne se conservent que quelques jours après avoir été conservés et transportés à des températures de moins 20 degrés pour Moderna et de moins 70 degrés pour Pfizer). Il ne sert à rien d'assurer une protection de 90 % contre un mutant et seulement de 20 % contre un autre mutant devenu dominant. Comme expliqué plus haut, Spike n'est plus reconnu par notre immunité. Au rythme actuel des mutations, aucune logistique nécessaire au procédé vaccinal ne pourra suivre et elle sera vite dépassée. Sans perdre de vue que les populations risquent de perdre le plaisir et la satisfaction des vaccinations répétées. ​ La solution serait peut-être de revenir aux vaccins « ancienne génération » produits à partir de virus entiers inactivés. Cela permettrait à notre système immunitaire d'identifier l'ensemble des protéines virales au lieu d'une seule qui est sans cesse modifiée, ce qui allongerait la durée d'immunisation, quelle que soit la modification de Spike. ​ Le vaccin CoronaVac (Sinopharm) est chinois et il est le seul vaccin de cette catégorie actuellement commercialisé dans le monde. Sur une étude de 50.000 personnes, les résultats obtenus sont : réduction du risque infectieux de 50,3 %, protégeant 70 % des vaccinés de l'infection et 100 % d'entre eux des formes graves. En outre, sa tolérance est très bonne. Il est sans danger, d'une efficacité suffisante et durable avec une logistique rapide et simple, en un mot : le rêve ! Covid-19, la piste des anticorps monoclonaux Comment fonctionne l’immunité ? Quel est la durée de l’immunité Y-a-il l’espoir d’une fin de l’épidémie Covid-19 Quels sont les risques de recontamination au Covid-19 Est-ce que le Covid-19 peut rester dans l’organisme Quel est la cible du Covid-19 Quel traitement contre le Covid-19 Le virus mute-t-il Qu'elle sera l'efficacité du vaccin Est-ce que la pandémie s’étend Il y a-t-il un risque d'une seconde vague Covid-19 : travailleurs à risque. Covid-19 : circulation sanguine. Prise précoce ou non d'un anticoagulant ? Pourquoi ces thromboses ? Pourquoi des jeunes et des non jeunes refusent de porter le masque ? ​ Des visons contaminés abattus aux Pays-Bas. Moins de médicaments contre le Covid-19. UV-C et Covid-19. 51 tests ont été validés Bonne nouvelle Maladie professionnelle et Covid-19 Premier cas de contamination intra-utérine L’anosmie Porter des lunettes de vue protège-t-il du Covid-19 ? Les tests antigéniques Comment distinguer la Covid-19 et la grippe Pour ou contre le port du masque La persistance du coronavirus Vaccin à adénovirus vaccins « ancienne génération » Covid long Covid long L’OMS a reconnu, en août 2020, le syndrome Covid long. Ses caractéristiques sont très variées, plus ou moins intenses et durables. Les symptômes persistent au-delà de 2 mois ou resurgissent après une accalmie. Même si certains de ces patients complexes ont été hospitalisés avec une Covid-19 sévère, la plupart n'ont eu que des formes légères. Ce sont des patients plutôt jeunes (36 à 51 ans), la plupart sportif. Il s'agit en majorité de femme et 50 % ont un terrain allergique. La majorité n'a pas la preuve de son infection initiale. Tous décrivent des troubles variés touchant quasiment toutes les parties du corps. Il y a 50 manifestations différentes du syndrome. Dans un premier temps, ils ont été parfois soignés avec des antidépresseurs pour l’hypocondrie. La fatigue représente 14 % des symptômes, la perte de l'odorat ou du goût 12 %, un essoufflement 9 %, une toux 6 % et des maux de tête 3 %. Il y a également des tremblements des membres, des mains glacées, des sensations de brûlure sur certaines parties du corps, des frissons, une perte de cheveux, des éruptions cutanées, des troubles digestifs, une fatigue extrême les clouant au lit, des troubles de la mémoire et des douleurs articulaires sans que les bilans ou examens d’imagerie révèlent une anomalie. Dans la majorité des cas, il n'y a pas trace de causes biologiques. Il n'est pas rare que des signes cliniques tardifs apparaissent comme à la suite de l'épidémie de sars en 2003 et aussi après le chikungunya qui donne souvent dans son sillage des fièvres et des douleurs articulaires. Toutes les pathologies infectieuses peuvent donner lieu à des formes traînantes. Pour l'heure, il n'y a aucune explication, seulement des pistes envisageables. Parmi elles : la persistance du virus dans l'organisme, un terrain génétique particulier qui favorise une réponse immunitaire inadaptée qui se prolonge, une inflammation des vaisseaux sanguins, la détérioration du système nerveux autonome qui commande la digestion et la respiration. Les chercheurs n'excluent ni le stress causé par une maladie nouvelle ni la sédentarité liée au confinement. ​ Pour des information sur une séance par magnétiseur, consultez la page magnétisme.

Tout afficher
bottom of page